Liens commerciaux

0
Didier Reynders, ministre fédéral belge des Affaires étrangères et européennes, a insisté ce 4 janvier pour que les résultats qui seront publiés par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) soient conformes à la volonté exprimée par le vote du 30 décembre. Il a également mis en épingle les conditions d’une transition démocratique et pacifique.

"Si on veut une transition démocratique, il faut garantir un certain nombre d'éléments en termes de sécurité notamment au président sortant. Jusqu'à une certaine limite, on ne peut pas lui garantir l'impunité", a-t-il dit dans une interview à la RTBF.

Il pense aussi qu’il y a la volonté du pouvoir en place de se maintenir en place.

"Après des reports d'élections, après l'interdiction faite à plusieurs candidats de se présenter, l'interdiction à des citoyens de pouvoir voter dans plusieurs villes, on assiste à un certain cafouillage pour l'annonce des résultats. On sent qu'il y a une volonté de garder la main, de ne pas abandonner le pouvoir", a-t-il ajouté.

actualite.cd
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top