Liens commerciaux

0
Félix Tshisekedi a admis ce soir être disposé à travailler avec tous les Congolais y compris avec le pouvoir actuel. Le candidat de Cap pour le Changement s’exprimait au cours d’un entretien spécial sur Top Congo, en pleine attente des résultats des élections du 30 décembre 2018.

« Je reste ouvert à toutes possibilités car le but de mon mandat sera de réconcilier les Congolais », a d’abord indiqué interpelé sur la question de savoir avec quelle majorité oïl avait gouverné. Au nom de la stabilité de ce pays, je serai prêt à tendre la main à ceux qui ont dirigé ce pays. Ils ont l’expérience, il faut le reconnaitre. », a déclaré le leader de l’UDPS.

Alors que les rumeurs ont circulé sur des contacts avec le clan Kabila, Félix Tshisekedi a réitéré son discours d’apaisement envers le chef de l’État.

« Il faut lui rende hommage. Il a accepté de ne pas se représenter. Il a permis cette alternance. Ce serait inhumain, voire criminel de s’en prendre à quelqu’un qui permet au pays de continuer pacifiquement. On ne s’en prend pas à quelqu’un qui a fait une chose pareille. Si on peut avoir cette chance [de diriger demain], ce serait une bonne chose », a-t-il commenté.

Il n’a pas manqué un mot à l’endroit de Martin Fayulu, l’autre candidat de l’opposition :

« Martin Fayulu c’est mon frère, dans tous les sens et il le sait. Nous nous sommes brouillés à Genève. C’est la politique. Je ne suis pas rancunier. Si demain il a un poids politique pourquoi ne pas travailler avec lui. »

CAS-INFO
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top