Liens commerciaux

0
Sur instruction du chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le Directeur du cabinet du chef de l’Etat, Vital Kamere, s’est entretenu mercredi 13 février 2019, à la cité de l’UA avec une forte délégation des institutions d’enseignement Supérieur et Universitaire conduit par le ministre de tutelle, Steve Mbikayi.
Sur instruction du chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le Directeur du cabinet du chef de l’Etat, Vital Kamere, s’est entretenu mercredi 13 février 2019, à la cité de l’UA avec une forte délégation des institutions d’enseignement Supérieur et Universitaire conduit par le ministre de tutelle, Steve Mbikayi. Après la réunion, plusieurs décisions ont été prises pour alléger la facture sociale du corps professorale.

Selon le ministre de l’Enseignement Supérieure et Universitaire (ESU), Steve Mbikayi, « on a parlé des questions qui concerne la prime du personnel, notamment le manque a gagné dû au taux de 92 Fc l’année passée, et le président de la République a répondu à nos préoccupations et dès la semaine prochaine, on va recommencer à payer le manque à gagner de la fois passée pendant 3 mois », a-t-il confirmé et le mercredi prochain on va se retrouver autour du président de la République, avant de pouvoir trouver des solutions durables, notamment en ce qui concerne la prime du personnel, que nous allons discuter avec le gouvernement et la présidence, a nuancé le ministre de l’ESU.



Pour rappel, après deux jours des fortes tensions dans cet établissement où les étudiants et le corps académique scientifique, exigeaient le départ du comité de gestion pour megestion, le mardi 12 février 2019, le ministre de l’ESU, s’était rendu sur le site universitaire afin d’échanger avec toutes les parties. En ce qui concerne la situation qui prévaut à l’Université Pédagogique National (UPN), Steve Mbikayi a clarifié ladite situation en suspendant toutes les activités académiques au sein de cette institution jusqu’à l’installation d’un nouveau comité de gestion.

« A l’UPN, c’était une affaire d’incompréhension entre le comité de gestion d’une part et le corps académique scientifique administratif d’une autre part. Que les étudiants de cette institution sachent qu’à dater de ce jeudi 14 février, il n’y pas cours jusque lundi prochain. Le temps pour le ministre de tutelle de mettre de l’ordre au sein de cet établissement universitaire ».

Après cette rencontre de mercredi avec le Directeur de cabinet du chef de l’Etat, il a été décidé du début de paiement du manque à gagner aux établissements à partir de lundi 18 février prochain.

Au moment où nous mettons cet article sur le site, il nous revient que le comité de gestion suspendu conteste la décision prise par le ministre de tutelle la qualifiant d’injuste. Quoi qu’il en soit, le vin est tiré et il faut le boire.

Gisèle Mbuyi/MMC

LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top