Liens commerciaux

0

Avec les nouveaux dirigeants et leaders à la tête de la RDC, la RDC est comme un avion en vitesse sur la piste de décollage.  Une fois arrivée vers la fin de la piste, l’avion doit décoller, faute de quoi l’avion culbutera pour s’écraser en dehors de la piste. La RDC après les élections  doit décoller, faute de quoi elle culbutera pour s’écraser dans les médiocrités, corruptions et misère terribles.

Résultat de recherche d'images pour "Tongele N. Tongele, Ph.D. D"









Concrètement, le décollage de la RDC consiste à ce que le président de la République et son équipe réussisse à rapidement mettre en place tous les membres de l’exécutif : le premier ministre et les ministres.  Le président, son premier ministre et ses ministres constituent l’exécutif.  Ils sont là pour exécuter… Exécuter quoi ?   Le président, son premier ministre et ses ministres exécutent les programmes d’actions concrètes pour le décollage et le développement de la RDC.  Il s’agit des programmes pour accélérer la reconstruction et réparations des chemins de fer et des routes afin de désenclaver les villages, villes et cités en RDC et faciliter le transport des personnes et leurs biens pour aller d’un village à un autre, d’une ville à une autre, d’une province à une autre, etc.  Il s’agit des programmes pour stimuler les jeunes à développer leurs talents pour créer des unités de productions dans tous les domaines, et devenir transformateurs des ressources naturelles de la RDC en produits finis sur place.  Il s’agit des programmes concrets pour stimuler des créativités aux niveaux des villages, villes, et cités ; des programmes qui encouragent les jeunes filles et les jeunes garçons à créer des entreprises pour faire localement des choses qui répondent aux besoins locaux.   Il s’agit de mobiliser et appuyer les jeunes pour s’équiper des connaissances pratiques nécessaires pour créer des entreprises capables de réparer et même tracer des routes et chemins de fer, réparer et même construire des ports et aéroports, etc.   Il s’agit de vigoureusement encourager les infirmiers et infirmières qui sont souvent les seuls « docteurs » dans des villages à apprendre aux gens l’hygiène et les méthodes préventives de vie saine ; encourager les jeunes médecins praticiens généralistes et spécialistes avec des bonus pour aller appuyer ces infirmiers et infirmières qui œuvrent dans des villages ; encourager des jeunes pharmaciens et étudiants pharmaciens à s’imprégner des connaissances pour développer des médicaments à base des plantes médicinales abondantes en RDC, etc.



Peuple Congolais, jeunes filles et jeunes garçons, habitants des villages, villes et cités en RDC : c’est vous qui devez aider les nouveaux dirigeants en exigeant par vos marches et manifestations que les nouveaux dirigeants puissent prendre les choses au sérieux et se mettre immédiatement à l’action pour le décollage socioéconomique du pays. Vous devez leur rappeler qu’ils doivent vite former le gouvernement et passer aux actions transformatives pour faire décoller le pays. Le président de la République et son équipe doivent vite commencer à relever les défis de corruption et de l’injustice qui ont pris en otage les institutions nationales et ont bloqué le décollage du pays pendant des décennies.  Il n’y a pas de temps à perdre. Le président et son équipe doivent déjà commencer à parcourir les villages, les villes et les cités de la RDC pour expliquer les détails des programmes d’actions concrètes qu’ils ont formulés pour stimuler les habitants des villages, villes et cités en RDC afin de développer des capacités de se faire des latrines propres pour éviter des maladies qui résultent des latrines sales ; de se doter des eaux potables saines et éviter des maladies qu’on attrape en consommant des eaux contaminées ; de se construire des maisons décentes et propres adaptées au climat et environnement du milieu. 


Où sont les détails des programmes d’actions concrètes pour promouvoir la formation des électriciens et techniciens aux niveaux des villages, milieux ruraux et urbains pour qu’ils puissent résoudre le problème de la crise chronique d’électricité dans le pays ?  Il ne s’agit pas seulement d’appeler les firmes européennes, chinoises ou japonaises de venir étudier comment redynamiser le barrage d’Inga.  Il est surtout question de présenter des programmes pour stimuler et appuyer les compétences locales.  Par exemple : à côté du barrage d’Inga, la RDC a beaucoup de sources renouvelables d’énergie, mais il manque des compétences pour localement fabriquer des outils, des techniques et méthodes de production et distribution d’électricité à partir de ces ressources renouvelables.   Il s’agit donc de présenter des programmes concrets pour la formation et le recyclage rapide des ingénieurs praticiens afin qu’ils commencent à fabriquer sur place des fils électriques, des ampoules, des interrupteurs, des circuits intégrés et des transformateurs, des ordinateurs, des téléphones, des appareils photographiques, des panneaux solaires, des appareils électroménagers, et pourquoi pas des pièces de rechange des voitures et d’avions, voire même progressivement fabriquer ces voitures et avions sur place ?



Peuple Congolais, jeunes filles et jeunes garçons, habitants des villages, villes et cités en RDC : si les nouveaux dirigeants ne font pas vite pour faire décoller la RDC, celle-ci va s’écraser avec fracas et s’écrouler sous le poids de la médiocrité, de corruption et de pillage des anciens dignitaires encore à la tête des institutions de ce pays. Ces anciens dignitaires ont déjà bu et continueront à boire le sang du peuple Congolais pour s’engraisser.  Les nouveaux dirigeants doivent comprendre que le développement est un esprit, une mentalité et une façon de faire des choses que les anciens dignitaires du régime passé n’ont pas. Il faut donc décoller, quitter la piste de la médiocrité, rompre avec les corrompus et succeurs du sang des populations Congolaises. La RDC est encore malheureusement sur cette piste de la médiocrité du régime précédent dont les dignitaires continuent à piloter les institutions nationales pour remplir leurs ventres.  Si les nouveaux dirigeants ne font pas tout pour rapidement décoller et rompre avec les médiocres du régime précédent, alors ce sont eux les nouveaux dirigeants qui sera victimes de l’écrasement de la RDC.


L’heure du décollage est arrivée. Les critères du décollage de la RDC, c’est dans les paramètres de son développement :  Chaque année, il doit y avoir des jeunes filles et jeunes garçons dans des villages, villes et cités en RDC qui créent des petites et moyennes entreprises et usines pour nettoyer les avenues, faire des pupitres pour les écoles locales, faire des latrines propres, fabriquer des aiguilles, des boutons, des montres, des lunettes et chaussures, etc.  Le président de la République et son équipe doivent championner les programmes de développement et pousser chaque Congolais à se poser la question suivante :  « moi-même, ici et maintenant, qu’est-ce que je peux créer comme activité économique, unité de production, qui bénéficierait ma famille, mon quartier, mon village, ou ma Commune ? »   Le président et son équipe et son gouvernement doivent déjà à partir de maintenant, et chaque année, se poser la question suivante : combien des unités de production, et quels types d’unités de production, sont créées chaque année par les jeunes filles et jeunes garçons de la RDC pour transformer les matières premières de la RDC en produits finis sur place afin d’éradiquer la pauvreté et le chômage ?  Combien des compagnies et entreprises de réparation des routes et chemins de fer sont créées par les jeunes Congolais chaque année ?  Combien des petites usines de production des biens manufacturés sont créées en RDC chaque année par les jeunes Congolais ?  Combien des ingénieurs Congolais, combiens des techniciens Congolais et combien des mains d’œuvres Congolaises sont employés par des firmes étrangères qui ont gagné les appels d’offre et contrats miniers, contrats de repartions des tronçons routiers, contrats de construction des bâtiments administratifs, etc. ?

Il n'y a aucune bonne raison pour la RDC de rester empêtrée dans le sous-développement.  Ce n’est pas normal que les habitants de la RDC puissent habiter une terre fertile et être affamés, et que les enfants puissent souffrir de la malnutrition.    Il n'y a aucune bonne raison pour les familles dans les villages et les communautés rurales de vivre dans des logis infestés d’insectes qui n’offrent ni confort ni vie privée.   Il n'y a aucune bonne raison pour justifier le manque de transport et pour la plupart d’habitants en RDC de ne jamais voyager au-delà de leurs villages d'origine ou villes les plus proches.  L’heure du décollage, l’heure du développement de la RDC a sonné.

Peuple Congolais, jeunes filles et jeunes garçons, habitants des villages, villes et cités en RDC :  vous devez être des partenaires sérieux des nouveaux dirigeants Congolais dans ce processus du décollage de votre pays. Vous devez continuellement rappeler aux nouveaux dirigeants qu’ils n’ont pas droit à l’erreur, et qu’ils ont des défis à relever le plus rapidement possible : défis de l’ignorance, défis de pauvreté et misère qui rongent les populations de la RDC, défis des violences et guerres, défis de corruption et mégestion, etc.  Chaque jour qui passe, chaque semaine qui passe, chaque mois qui passe, chaque année qui passe, vous les habitants des villages, villes et cités en RDC, vous êtes  rongés par la pauvreté et la misère, mais vous attendez toujours de voir les détails des programmes d’actions de vos dirigeants pour vous mobiliser et vous stimuler à sortir de votre  pauvreté et misère par les travaux de vos propres mains, mais jamais ces programmes d’actions n’arrivent, et vous voici en l’an 2019…  L’heure du développement de la RDC a sonné depuis très longtemps, l’heure décollage de la RDC est arrivée. Mais sans votre exigence et pression sur les nouveaux dirigeants, vous risquez involontairement de donner feu vert aux nouveaux dirigeants de continuer a rouler sur la piste de la médiocrité. Sans votre pression sur les nouveaux dirigeants, ces derniers peuvent ne pas se rendre compte de l’urgence du moment et de la nécessite des accomplissements rapides pour éradiquer la pauvreté et la misère en RDC.  C’est donc entre vos mains de faire la différence.

Tongele N. Tongele, Ph.D.
Docteur en génie mécanique et professeur d’université aux USA
tongele@cua.edu 
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top