Liens commerciaux

0

Dans une longue interview au magazine Jeune Afrique, Adolphe Muzito réitère farouchement son soutien à Martin Fayulu, s’attaquant à des proches de Katumbi qui ont “pris acte” de l’élection de Félix Tshisekedi.
Adolphe Muzito s’est violemment attaqué à des proches de Moïse Katumbi qui ont finalement “pris acte” de l’élection de Félix Tshisekedi que sa coalition de LAMUKA conteste, affirmant plutôt que c’est Martin Fayulu qui l’a emporté.
“Ils vont à la mangeoire !“, lance-t-il dans cette interview publié le jeudi 31 janvier. “Parmi eux, deux avaient déjà abandonné leur groupe : Delly Sesanga et André-Claudel Lubaya, ” fait-il remarquer. “Ils savaient qu’ils ne pouvaient pas se faire élire chez eux sans soutenir le candidat de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), pour des raisons ethniques. Mais leur décision ne change rien“, ajoute-t-il.
Dans une conférence de presse mardi à Kinshasa, la coalition Alternance pour la République (AR) dirigée par Sesanga et Ewanga, et qui soutient Moïse Katumbi, a annoncé qu’elle prenait acte de la prestation de serment de Félix Tshisekedi comme président de la RDC.
La coalition Ensemble, qui appartient à l’opposant Moïse Katumbi, s’est alignée derrière Martin Fayulu durant la Présidentielle et continue de défendre l’opposant congolais. Cependant, son Secrétaire général, Delly Sesanga était le premier à montrer des signaux positifs envers Félix Tshisekedi. “L’avènement de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême marque un progrès indéniable de notre système politique“, a-t-il dit dans un tweet.
Jean-Bertrand Ewanga, proche de Moïse Katumbi et porte-parole de la coalition Ensemble a également félicité Félix Tshisekedi. “Sincères félicitations au Président de la RDC Son Excellence Félix Antoine Tshisekedi Thsilombo pour son investiture comme chef de l’État. La lutte pour la dignité et le prestige de notre pays ainsi que l’amélioration des conditions socio-économiques du peuple continue”, a-t-il indiqué dans un tweet.
Joint au téléphone ce vendredi dernier par POLITICO.CD, Claudel André Lubaya qui affirme être toujours en contact avec Moïse Katumbi, estime que les opposants congolais devraient se mettre dans une opposition républicaine. “Je suis un démocrate et un républicain. Nous devons respecter les lois du pays. Dès le moment où nous avons décidé de saisir la Cour Constitutionnelle, sa décision nous est opposable. Nous ne pouvons pas sortir de ce cadre légal“, ajoute-t-il.

POLITICO.CD
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top