Liens commerciaux

0
Le ministre délégué près , le Premier ministre, s’est, au cours d’une conférence de presse tenue lundi 4 février à la primature, donné des explications sur le décret du chef du gouvernement, octroyant les avantages aux anciens membres du gouvernement.

Pour Kalala Tshibangu, ce décret n’a pas pour ”objectif d’enrichir les anciens membres du gouvernement mais de leur donner un minimum vital”.

Selon lui, la République doit être reconnaissante à l’égard de ses serviteurs qui ont occupé de hautes fonctions publiques.

”Les serviteurs éminents de la République, qui détiennent secrets d’Etat, ne doivent pas être exposés à l’indignité, à la précarité et exposé aux mépris publics”, a déclaré Kalala Tshibangu.

C’est une question de justice et de générosité sociales, il ne s’agit nullement des privilèges et des prébendes, d’après le ministre délégué près le Premier ministre.

À l’en croire, ce décret a été adopté en conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat, après 3 délibérations.

Il estime que l’impact budgétaire de ces avantages est limité grâce à sa rétroactivité. Il ne concerne pas les ministres de la 2e et de la 1ère République.
Autre amortisseur, les bénéficiaires ne doivent pas avoir une autre fonction rémunératrice.

“Ces quelques avantages modestes ne vont pas peser sur le budget de l’État. Pourquoi s’acharne-t-on seulement sur les ministres ? “, s’est-il interrogé.

I.M.
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top