Liens commerciaux

0
L’ancien archevêque de Kinshasa, Monseigneur Laurent Mosengwo a déclaré lundi 25 février dernier depuis la Belgique que c’est bel et bien Martin Fayulu le vainqueur de l’élection présidentielle du 30 décembre 2018.

Une déclaration qui a aussitôt suscité diverses réactions au sein de la classe politique que sociale congolaise.

À l’instar de celle d’Adam Bombole qui considère que la déclaration précitée est un point de vue comme beaucoup tant d’autres.

“Un avis comme tant d’autres qui ne changera rien!”, a indiqué ce mardi Adam Bombole, président national du parti Ensemble Changeons le Congo, via Twitter.

Pour certains observateurs, cette sortie médiatique de Laurent Mosengwo vient réconforter Martin Fayulu Madidi dans sa lutte pour l’obtention de la vérité des urnes.

Martin Fayulu a, à cet effet, initié une tournée à travers différentes provinces de la République Démocratique du Congo pour conscientiser la population sur la nécessité d’exiger la vérité.

Une vérité des urnes qui consacrera Martin Fayulu vainqueur de l’élection présidentielle avec 61% devant Emmanuel Ramazani Shadary et Félix Tshisekedi (actuel chef de l’État) comme ne cesse de le revendiquer la coalition de l’opposition LAMUKA.

Jephté Kitsita
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top