Liens commerciaux

0





L’entreprise de télécommunication Orange verse au ministère des Sports chaque mois, la somme de 55.000 dollars, pour des panneaux placés aux différents coins et recoins du stade de martyrs.
Astrid Ntumba Madiya qui fait l’intérim du ministre des Sports met trop son nez dans cette publicité sur laquelle son prédécesseur Pappy Niango garde encore l’œil et le bon.


Niango estime que c’est son affaire, et que c’est lui-même qui avait obtenu ce contrat. Ce qui énerve Nianga, c’est quand Astrid Ntumbu Madiya prend le kilo de lui demander des éclaircissements sur ce contrat avec Orange.
Des éclaircissements que Niango rechigne à donner à sa successeur, estimant qu’il n’a aucun compte à rendre à Madiya sur ce dossier.






Un autre dossier divise Niango et Madiya. C’est le dossier lié à la suspension par Pappy Niango du président de la fédération congolaise de lutte, Léon Mvila.
A noter ici, que lui-même Niango qui avait suspendu Mvila se trouve être le 2ième vice-président de la même fédération.
Des sources indiquent d’ailleurs que Niango caresse la présidence de la fédération congolaise de lutte, ce qui serait à la base de sa décision suspendant son président.
Léon Mvila que Ntumba Madiya venait de réhabiliter aussitôt fonctions prises. Elle n’est pas la seule à réhabiliter Mvila. La fédération internationale de lutte l’a également fait.
Des décisions qui renforcent la colère de l’ancien ministre des sports, Pappy Niango, qui veut à tout prix rendre compte à celle qui venait de le succéder à la tête de ce ministère.
Un autre bras-de-fer se situe autour de la participation de l’équipe nationale rd-congolaise de la lutte au championnat d’Afrique, prévu du 23 au 30 mars en Tunisie.
A propos cette participation, l’ancien ministre des sports avait établi et introduit auprès au ministère des sports et à la présidence de la République, un état de besoins fixé à 250.000 dollars.
Pourtant, aussitôt arrivée aux commendes, Ntumba Madiya et en harmonie avec le président de la FECOLUTA, Léon Mvila a présenté un état d’environ 110.000 dollars.
Cette situation au départ avait troublé les esprits à la présidence de la République.
A telle enseigne que le directeur de cabinet de Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe a exprimé ses étonnements de constater que pour une même compétition que deux situation d’état des besoins se retrouvent sur sa table.
Au finish, Kamerhe a accepté de prendre en compte l’état de besoin élaboré par Astrid Ntumba Madiya et Léon Mvila.
Par ailleurs, au ministère des Sports il est reproché à Pappy Nianga d’avoir glissé des noms des faux athlètes sur la liste des lutteurs rd-congolais qui prendront part au championnat d’Afrique de lutte en Tunisie.
Pappy Niango est également remonté contre Madiya, puisque celle-ci a révoque deux conseillers très proches de lui ; et elle a mis en place une commission pour statuer sur la gestion des fonds alloués aux obsèques de Ndaye Mutumbula. Astrid Madiya signe et persiste que Niango et ses collaborateurs doivent apporter des explications et éclaircissement sur l’utilisation de cet argent.
YVES BUYA
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top