Liens commerciaux

0
“Nous considérons cette absence comme un sabotage et la non prise en considération de nos désidératas. C’est ainsi que nous décidons ce jour de l’arrêt de travail jusqu’à ce que nos revendications trouvent réponse”, ont déclaré les agents de Digital Congo le mardi 5 mars 2019 après l’échec de la rencontre entre employeur et employés à l’inspection provinciale du travail.

En effet, après avoir accordé un l’ultimatum de 72 heures à leur gérant, les agents et cadres de la chaîne de télévision et radio “Digital Congo” ont annoncé l’arrêt du travail et le début d’une grève pour ce mercredi 06 mars 2019. Une grève qui sera lancée par une marche pacifique en allant de la Place de la Gare à Digital Congo.





Rappelons-le, près de 90 agents ( journalistes, techniciens, administratifs, etc.) ont, dans une lettre daté du lundi 25 février 2019, réclamé les arriérés de salaire qui vont de 12 à 14 mois pour les uns et les autres.

Ces agents déplorent aussi :

1. L’absence d’un contrat de travail ;
2. Le manque de soins médicaux ;
3. La détérioration des conditions de travail ;
4. La détérioration de l’outil de travail ;
5. L’absence d’une délégation syndicale ;
6. La non application du barème salarial ;
7. L’inadaptation du cadre organique de leur entreprise.

Notons que ce vent de grève qui frappe l’espace médiatique congolais a commencé au lendemain de la prestation du serment du nouveau président de la RDC, Félix Tshisekedi. Télé 50 et RTVS1, ainsi que d’autres sociétés, surtout publiques, ont vu leurs agents bouder de travailler jusqu’à ce que leurs desiderata soient pris en compte.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top