Liens commerciaux

0


Le Docteur Denis Mukwege a appelé lundi dernier, à Bruxelles, Félix Tshisekedi à ne pas prêter « allégeance » au camp de l’ex-président Joseph Kabila.

En revanche, poursuit le co-lauréat du Prix Nobel de la paix 2018, le nouveau Chef de l’État doit exercer « toutes ses prérogatives » qui sont constitutionnelles. « J’attends voir ce qui va se passer », affirme t-il dans des propos relayés par Afrique.lalibre.be.

Par ailleurs, le Dr Mukwege dit avoir l’impression que c’est le statu-quo depuis les élections générales du 30 décembre dernier en République démocratique du Congo.



« Les pro-Tshisekedi et pro-Kabila ont signé début mars un accord en vue de la formation d’une coalition gouvernementale qui sera dirigée par le Front commun pour le Congo (FCC), dont l’autorité morale est M. Kabila. Constitutionnellement c’est au président qu’il revient de désigner le Premier ministre, ce qu’il n’a pas encore fait, laissant l’ancien gouvernement expédier les affaires courantes jusqu’à la formation d’une nouvelle équipe », a-t-il ajouté.

Par P. Ndongo
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top