Liens commerciaux

0
communiqué de presse rendu public mardi 19 mars 2019, le Mouvement de Libération du Congo, MLC, dit avoir “noté avec consternation les annonces faites à l’issue de la réunion inter institutionnelle”.

A en croire Fidèle Babala secrétaire général adjoint du parti de Jean-Pierre Bemba, “le MLC relève l’incompétence absolue en cette matière de cet organe informel dépourvu de tout pouvoir décisionnel au regard de la Constitution de la République”.

“Le MLC note avec sidération l’amalgame et l’amateurisme qui ont tendance à élire domicile au sommet de l’État. Les questions internes à un parti politique ne peuvent impacter la vie d’une Nation. En plus d’être otage d’un accord sous seing privé, Félix Tshisekedi ne fait preuve d’aucune capacité à établir un départ entre la gestion de l’État et ses intérêts privés tant familiaux que partisans”, souligne le MLC.

Prenant acte de la poursuite du cycle électoral par l’élection des sénateurs et celle consécutive des gouverneurs des provinces, “le MLC attend le changement de la Direction de la CENI au mois de mai prochain après une évaluation sans complaisance de sa mission pour enclencher les reformes du système électoral”.




“Le MLC demande au peuple congolais de demeurer serein et mobilisé pour la récupération de sa victoire volée par un deal dont il ignore les articulations”, a conclu Fidèle Babala.

Lors de la réunion inter institutionnelle, 3 mesures ont été prises. Il s’agit de :

la suspension de l’installation des sénateurs élus ;
report sine die des élections des gouverneurs ;
enquêtes par le PG afin de dénicher les corrupteurs et les corrompus.
Élysée Odia
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top