Liens commerciaux

0
Décédé le 19 février à Kinshasa, le sénateur Yerodia Abdoulaye Ndombasi a été admis au grade de grand cordon, au terme d’une ordonnance signée par le Président de la République.
Le sénateur Yerodia Abdoulaye Ndombasi a été admis ce vendredi 1er mars à titre posthume, dans l’ordre national Héros nationaux Kabila-Lumumba, au grade de grand cordon, indique une ordonnance signée par le Président Félix Tshisekedi le 26 février.

L’ordonnance s’appuie sur les mérites de l’intéressé et les services rendus à la nation congolaise. Yérodia Abdoulaye est décédé le 19 février à Kinshasa. Il a été vice-président de la RDC, directeur de cabinet du Président Laurent-Désiré Kabila, ministre des Affaires étrangères, ministre de l’Education, puis sénateur.



Un sénateur taciturne

Le président du Sénat, Léon Kengo wa Dondo a présenté le sénateur Yerodia comme un sénateur réservé.

« Dans l’hémicycle, l’honorable Yerodia était un sénateur taciturne. En philosophe, il réfléchissait plus qu’il ne parlait. C’est l’attitude des penseurs et ses sages. La mort entraine des gémissements. Mais elle ouvre aussi pour les croyants que nous sommes les portes de l’espérance. Mon cher doyen, puisque nous t’appelions ainsi, tous tes collègues de l’hémicycle te disent aurevoir », a dit M. Kengo pour qui l’illustre disparu mérite son repos.

« Le sénateur Abdoulaye Ndombasi Yerodia a attendu la fin de la législature pour déposer ses outils. Il s’était déjà accoutumé au mal qui l’accompagnait depuis longtemps. Il a combattu le bon combat. Après avoir accompli sa mission, il se repose du repos du guerrier », conclut Léon Kengo.

Radio Okapi
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top