Liens commerciaux

0
Contactée par Actu30.info, ce lundi 22 avril 2019 au sujet du retrait de la candidature de l’opposition au poste du rapporteur adjoint de l’Assemblée nationale, Eve Bazaiba, députée nationale et secrétaire générale du Mouvement pour la libération du Congo (MLC), accuse la majorité parlementaire FCC et CACH de violer la Constitution et le règlement intérieur de l’Assemblée nationale concernant le quota sur la répartition des postes du prochain bureau définitif.

« Il y aura un déséquilibre au niveau du bureau, et on n’aura violé non seulement la loi, le règlement intérieur de l’Assemblée nationale mais aussi les principes tels que prévus par la Constitution et aussi les us et coutumes parlementaire », explique Eve Bazaïba.




Pour la secrétaire générale du MLC, le bureau doit refléter la représentativité qui se trouve au sein de l’Assemblée nationale.

« Le bureau de l’Assemblée est appelé à refléter la représentativité qui se trouve au niveau de l’Assemblée nationale, nous avons de l’autre côté la majorité et l’opposition. La majorité FCC et CACH va avoir les cinq postes et puis LAMUKA a droit à deux postes. Ce n’est pas un cadeau mais un droit. c’est comme ça que ça se passe partout au monde, on ne peut pas gérer le Congo par défis » Indique t-elle.

L’élection du bureau définitif est prévue ce mardi 23 avril 2019 à la Chambre basse du parlement.

Roberto Tshahe
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top