Liens commerciaux

0
Prenant la parole mercredi 3 avril dernier lors de ses échanges avec le secrétaire d’État adjoint des États-Unis pour les affaires africaines ainsi que d’autres responsables américains, Félix Tshisekedi a déclaré que son ambition est de faire de la RDC un des fers de lance du continent africain.

“En effet, je suis plus que déterminé à engager mon pays la République Démocratique du Congo sur une voie de modernité. Je peux vous dire monsieur Nagy, soyez-en sûr, les réformes vont continuer mais également les progrès politiques et économiques. Le but que j’ai c’est de faire de la RDC est un des fers de lance de pays d’Afrique”, a dit Félix Tshisekedi .

Tout en affirmant que la RD Congo a énormément de potentialités et une possibilité d’évoluer très rapidement dans le bons sens, le chef de l’État a souligné le fait qu’elle soit handicapée par le problème de sécurité, de corruption endémique et de structuration de son administration qui est très faible.



“Et donc, nos priorités vont aller dans ce sens pour remettre au sens de l’action l’homme congolais. Pour cela, nous aurons besoin d’un pays qui soit stable et qui ait des structures solides. Ainsi, nous pourrons tranquillement investir dans l’éducation et la santé. En améliorant notre administration, nous pouvons rassurer les investisseurs parce que nous améliorerons le climat des affaires”, poursuit Tshisekedi.

C’est ce qui explique selon le président de la République sa présence aux États-Unis, qui constitue le tout premier pays de son déplacement en dehors de l’Afrique.

“J’ai voulu visiter [Les USA NDLR] parce que j’ai voulu marquer le symbole de l’unité que je souhaiterai voir se créer davantage parce que l’Amérique étant un pays traditionnellement ami au Congo, mais nous aimerions consolider ces relations et en faire un partenariat gagnant-gagnant. J’espère que ça sera l’année du Congo grâce à ce partenariat que je souhaite solide avec les USA”, conclut Félix Tshisekedi.

Pour rappel, le 5ème président de l’histoire de la République Démocratique du Congo a également échangé avec Mike Pompeo, secrétaire d’État américain.

Cette première visite officielle de Félix Tshisekedi aux États-Unis, pays que dirige Donald Trump, se clôturera vendredi 5 avril prochain.

Jephté Kitsita
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top