Liens commerciaux

0
Au Kasaï Central, certains agents de la fonction publique se plaignent de ponctions opérées sur leurs salaires du mois de mars 2019.

«Je suis agent de la division urbaine de l’intérieur. A la paie du salaire du mois de mars, on a déduit 30 000 Francs congolais sur les 90 000 que je perçois», a dénoncé un agent parmi ceux qui se sont rendus mardi 2 avril au quartier général de la MONUSCO à Kananga.

Le gérant de la Banque Commerciale du Congo à Kananga affirme que les agents de l’Etat sont informés de verser mensuellement de 1740 FC pour la carte et 1000 FC pour les SMS.



“Pour ne l’avoir pas fait pendant plusieurs mois, ils sont aujourd’hui victimes des coupes cumulées au niveau du système informatique”, explique-t-il.

Pour montrer leur détermination à aller jusqu’au bout de leur lutte, les fonctionnaires de l’État annoncent une marche de protestation.

«Nous sommes les agents reconnus par l’État congolais, nous allons suivre toutes les procédures pour aller en grève, nous allons faire une marche de protestation pour leur montrer que, malgré les ponctions, nous sommes là debout, imperturbables, que les fonctionnaires sont là et résistent”, a dit leur syndicaliste.

Du côté du gouvernorat du Kasaï Central, la réaction des autorités se fait toujours attendre.

Sylvain Mukendi/Correspondant 7SUR7.CD à Kananga
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top