Liens commerciaux

0
Durant les cent premiers jours du pouvoir de Félix Tshisekedi, la société civile a noté la liberation des prisonniers politiques, la fermeture des lieux de détention des services de sécurité et des initiatives concrètes pour éradiquer l’insécurité à l’Est du pays. C’est ce qu’a indiqué Maître Georges Kapiamba, président de l’ACAJ à CAS-INFO ce dimanche.

En outre, il dit noter également l’ouverture de l’espace politiumque, l’exercice des libertés publiques dont celle de manifestation et réunion publiques, des actions concrètes marquant l’engagement de lutte contre l’impunité dont les poursuites judiciaires des policiers impliqués dans la répression de la manifestation publique des étudiants à Lubumbashi, l’augmentation des salaires.



Cependant, Maitre Georges Kapiamba souligne quelques points négatifs pendant ces cent jours. « L’absence de Gouvernement, peu de résultats en ce qui concerne la lutte contre la corruption », a-t-il souligné.

Prince Ndongo
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top