Liens commerciaux

0
C'est désormais la France qui sera le chef de file du groupe des partenaires techniques et financiers du secteur de l'éducation en RDC (PTFE) pour un mandat d'un an renouvelable. Cette désignation est intervenue hier jeudi 02 mai au terme de leur réunion mensuelle à Kinshasa. La France succède l'UNESCO à ce poste. Les deux parties se sont serrées les mains en guise de passation officielle du bâton de commandement.
La France était représentée par son ambassadeur en RDC. François Pujolas a réaffirmé l'engagement de son pays dans le secteur de l'éducation en Afrique et dans le monde. Une priorité, a-t-il dit, du Président Emmanuel Macron à Dakar, lors de la conférence de financement du partenariat mondial pour l'éducation. Le diplomate français a, pour sa part, rassuré l'Unesco et les autres partenaires de la détermination de son pays à travailler dans la perspective d'atteindre les Objectifs de développement durable liés à l'éducation à d'ici 2030.Le représentant du locataire de l'Elysée a, ensuite plaidé pour le plus large accès des enfants congolais, principalement des jeunes filles, à une éducation de qualité.
En RDC, a déclaré François Pujolas, la France concrétise cette priorité les projets menés par son opérateur l'AFD, dans l'accompagnement de la mécanisation de 25.000 postes d'enseignants, Construction de 700 classes ainsi que la formation continue de 12.000 enseignants.





Pour sa part, le chargé de programme éducation à l'UNESCOs'est réjoui de cette passation de témoin avec la France qui est un partenaire bilatéral. A en croire Meissa Diop, l'UNESCO s'engage pour un accès de toutes et de tous à une éducation de qualité et tout au long de la vie et renouvelle son accompagnement à continuer son implication dans le groupe des PTF.
D'après lui, le contexte global actuel nécessite plus que jamais les partenariats renforcés, novateurs en vue d'accompagner les pays pour atteindre à l'horizon 2030, l'ODD4. Pour Meissa Diop ; surmonter les défis liés à l'éducation nécessite une approche et des réponses holistiques, concertées et culturellement adaptées, en vue de former des citoyens intègres, dotés de connaissances, compétentes attitudes et valeurs, leur permettant de contribuer au développement intégral de la RDC. Il n'a pas manqué d'encourager la France à mener à bien la gestion de ce groupe de partenaires.
Pour terminer, le groupe des Partenaires techniques et financiers de l'éducation (PTFE) réunit les bailleurs actifs à travers les agences de coopération bilatérale. Il partage la vision commune et définitive des priorités d'actions en concertation avec le gouvernement pour la mise en œuvre des stratégies nationales en matière d'éducation dans une dynamique participative et concertée autour des politiques éducatives en RDC. Mathy MUSAU
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top