Liens commerciaux

0
Ce comédien d’une renommée indiscutable de part son style du « vantard », a tiré sa révérence le 30 mai dernier, après une pénible maladie à la clinique Ngaliema de Kinshasa-Gombe. Cette mort, à franc parler, cause beaucoup de peines à sa femme qui aurait souhaité que cet artiste congolais aussi célèbre ne s’en aille pas très vite pour servir la Nation et sa famille biologique.

Le comédien Roger Vika, dit Mundueri s’en est allé le jeudi 30 mai dernier à 13 heures. Selon la déclaration de sa veuve sur son décès, son défunt mari aurait fait un malaise cardiaque trois jours après qu’ils aient effectués des courses épuisantes, pour faire soigner l’un de leurs enfants malade. Il a suffi qu’elle décèle des signes non habituels sur l’agir de son mari pendant la nuit, pour que le lendemain, elle le conduise à l’hôpital de l’Amitié Sino-congolaise, à N’djili. Réalisant que l’état de santé de Roger Vika restait stationnaire, elle a conclu en accord avec la famille, de le transférer à la clinique Ngaliema.

Malgré l’intervention des médecins de cette clinique de renom, la santé de l’illustre disparu s’est davantage dégradée et Roger Vika a même perdu son élocution. Entretemps, tous les cris de détresse lancés par cette famille semblaient ne pas arriver à toucher les autorités de la ville dont Mme Mundueri dénonce la négligence. Le samedi 30 mai, l’irréparable est arrivé et Mundueri a passé l’arme à gauche, laissant derrière lui 5 orphelins.



Parcours

Talentueux, Roger Vika a d’abord passé son jeune enfance dans la chorale de la paroisse Sainte Agnès et ce, pendant plusieurs années. Ce n’est que plus tard, que ce choriste a manifesté l’attirance au théâtre et cela fut réalisé, car il s’est inscrit à l’INA où il ne passera d’ailleurs pas trop de temps. Repéré par l’ancien comédien maître Paille, il regagnera son groupe où il fera connaissance de Gaou son bras droit et d’autres acteurs du coin.

Pourtant, leur mariage ne fera pas long feu, puisque, s’étant senti vexé par certains différends qui les opposaient, Mundueri se décida de quitter Maître Paille. Il a aussi emmené Esobe qu’il a rencontré dans le même groupe, pour former leur propre troupe théâtrale, sponsorisée par un opérateur économique du nom de Wabelo Rango. Encore une fois, cette dernière a connu une fissure car, Esobe et certains autres s’en sont allés, suivi de l’opérateur économique. Resté avec son Gaou de tous le temps, il s’est efforcé de bosser quand bien même il y avait une baisse remarquable en termes de ressources humaines et de moyens financiers. Depuis son décès, sa veuve appelle au soutien de toute personne de bonne volonté, pour faire face à cette dure et regrettable épreuve.

Grâce Kabedi
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top