Liens commerciaux

0
Ce dimanche 11 août, le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a reçu les listes des candidats ministres des signataires de la coalition FCC-CACH qui forme la majorité au parlement.

Sylvestre Ilunga a promis de vérifier si les noms proposés tiennent compte du fil conducteur établi pour la désignation des candidats ministrables.

Curieusement, il declare qu’il fera rapport au chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et à l’autorité morale du FCC Joseph Kabila.

Cette annonce a suscité une tôlée générale sur la toile.

” Pourquoi un premier ministre doit il rendre compte à un simple sénateur à vie fut il ancien président,” s’interroge un cadre de Lamuka.



Le président de l’Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme, ASADHO en sigle, Jean-Claude Katende se dit abasourdi par ces propos du Premier ministre.

“Pour quelle raison le 1er ministre fera le rapport des listes lui remises à l’autorité morale du FCC? Ce pays a besoin des gens sérieux“, a indiqué JC Katende ce lundi 12 août sur compte Tweeter.

Or l’article 8 de la constitution est très clair: “le premier ministre est nommé par le président de la République.”

En allant faire rapport à l’ancien président de la République, Sylvestre Ilunga Ilunkamba risque de corroborer une certaine opinion qui estime que Joseph Kabila tirerait les ficelles derrière Félix Tshisekedi.

Ce qui confirmerait les déclarations faites il y a si peu par le professeur Tryphon Kin-kiey Mulumba selon lesquelles: ” rien ne fait sans Kabila.”

Thierry Mfundu
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top