Liens commerciaux

0
* Un crack des Finances, Henri Yav passera le bâton à un autre, José Sele Yalaghuli. Ça sera fini aujourd'hui lundi 9 septembre, pour les ministres du désormais ancien gouvernement Tshibala. Après le Premier ministre sortant et son successeur samedi dernier, tous les membres de l'Exécutif sortant procéderont, dans quelques heures, à la très brève cérémonie de remise et reprise avec les nouveaux ministres nommés le 26 août dernier. Au ministère des Finances, un As, Henri Yav Mulang aux affaires depuis le 11 décembre 2014, passera le bâton à un autre crack, José Sele Yalaghuli.
"Espèce de Fils maison", le nouvel argentier congolais n'est donc pas un néophyte. José Sele Yalaghuli a plutôt la parfaite maitrise des Finances publiques. Licencié en Economie monétaire de l'Université de Kinshasa (UNIKIN) depuis 1995, ce jeune au regard pensif et à la moustache de quinquagénaire,connait par cœur le circuit des Finances. De 2000 à 2002, il débute sa carrière en international en qualité d'économiste et coordonnateur du projet auprès de l'INFRA Consult Munchen (ICM), en partenariat avec la Société nationale d'électricité (SNE) du Congo-Brazza et la Société nationale d'électricité (SNEL) de la RD Congo. Ce, avant d'occuper le poste d'Economiste en charge des questions énergétiques à la Banque Mondiale (BM) à Washington.
Au terme de son contrat avec la BM, José Sele Yalaghuli, de retour au pays, intègre en 2007 le Bureau central de coordination (BCECO), en qualité de coordonnateur, avec un job description sans équivoque. Il devait s'occuper, notamment, des relations avec les partenaires multi et bilatéraux. C'est donc à la faveur de ses résultats, que l'argentier congolais d'alors, Athanase Matenda Kyelu, prit pour la toute première fois José Sele Yalaghuli dans son cabinet comme coordonnateur de projets. C'est lui que plusieurs sources citent comme l'un de principaux acteurs ayant contribué à la remise en état du tronçon Kinshasa-Matadi de la Route nationale Numéro 1 (RN1), et de la première phase de réhabilitation de l'avenue de l'Université à Kinshasa.
ARTISAN DE LA STABILITE MACROECONOMIQUE
Après le départ d'Augustin Matata Ponyo du Bceco pour la Primature en 2010, il emporte avec lui José Sele Yalaghuli, affecté dans un premier temps au poste de coordonnateur de projets, avant d'en faire son Directeur de cabinet deux ans plus tard.
L'histoire retiendra que pendant quatre ans, José Sele Yalaghuli a donc été parmi ceux qui ont tenu les manettes de la stabilité du cadre macroéconomique en RD Congo. Et, lorsque le Président Joseph Kabila jette son dévolu sur ce jeune quinquagénaire pour présider à la destinée de la Direction générale des impôts (DGI), personne ne saurait donc regretter ce choix. Bien au contraire !
Les résultats ont été sans appel. Des sources qualifiées renseignent que les trois années de José SeleYalaghuli à la tête de cette régie financière ont été marquées par la maximisation des recettes dus au Trésor public. Ce qui avait permis au Gouvernement Tshibala de réussir l'une de ses principales missions, à savoir l'organisation des élections du 30 décembre 2018 dont le plus grand mérite aura été l'alternance politique au plus haut sommet de l'Etat.
LA CERTITUDE DE L'ORTHODOXIE DANS LA GESTION
Majoritairement composé de nouvelles figures représentant 76,9% de son ensemble (ndr : les proportions en termes de pourcentage, sont du Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba), le nouvel Exécutif congolais a devant lui de nombreux défis à relever. Le premier étant l'amélioration des conditions de vie de la population. Tout y passe.
Dès lors, nombre d'analystes pensent qu'avec une équipe gouvernementale formée à plus de la moitié par des personnes n'ayant jamais géré, pas évident que la nouveauté rime avec le capital compétence. 76,9% de nouveaux membres, ça craint. Mais José Sele Yalaghuli rassure. Non seulement par son profil. Mais aussi et surtout, par son cursus à la traçabilité claire comme l'eau de roche.
"Tout l'argent du Trésor public ne servira pas qu'à la paie des membres du Gouvernement", avait déclaré le nouvel argentier congolais, au cours d'un entretien avec un confrère, aux premières heures de sa nomination lundi 26 août. José Sele Yalaghuli arrive ainsi à la tête des Finances publiques, à une période où les Congolais observent une stabilité de la devise nationale sur le marché de change. Ce, grâce à la maestria de son prédécesseur, le très taciturne Henri Yav Mulang, homme aux compétences éprouvées.
Rappelons que le 11 décembre 2014, lors de la remise et remise avec son successeur, Patrice Kitebi, alors ministre des Finances, avait déclaré non sans brin d'humour : " On ne mange pas la stabilité, disent certains. Mais quand il n'y a pas de stabilité, tout le monde meurt de faim". Ce n'était pas pour faire rire. Plutôt, une manière pour cet ancien ministre des Finances qui remettait les clés à son successeur, d'exhorter ce dernier à consolider et à préserver les acquis importants pour le bien-être de la population. Plus singulièrement, l'élan de la croissance économique ininterrompu pris par la RD Congo depuis plusieurs années.
LE PARI DE LA STABILITE GAGNE POUR HENRI YAV
Dans un pays où la croissance est essentiellement portée sur la production minière, Patrice Kitebi avait encouragé Henri Yav Mulang à étendre l'impulsion. A cela s'ajoutaient une gestion prudente des Finances publiques, une rationalisation et une sélectivité de la dépense. Ce à quoi Henri Yav a travaillé pendant son bail au ministère des Finances. Dire qu'Il avait fait une promesse ferme à son prédécesseur dans le sens de préserver et de consolider tous ces acquis.
S'inscrivant dans la logique de la continuité du pouvoir, Henri Yav Mulang avait, dès l'entame de son magistère, déclaré qu'il du programme du gouvernement qu'il avait donc la charge de continuer à exécuter sous la haute direction du président de la République d'alors. Ainsi donc, la cérémonie de remise et remise de ce lundi au ministère des Finances, sera celle où un crack, Henri Yav Mulang, passera le bâton à un autre, José Sele Yalaghuli. Grevisse KABREL
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top