Liens commerciaux

0
* " L'entrepreneur, le créateur de richesses doit cesser d'être perçu comme un gibier ! C'est notre premier partenaire pour le développement ", a insisté le chef de l'Etat.
Le Président de la République, Félix Tshisekedi, a pris le ferme engagement de faire de la RDC un pays attractif pour les investisseurs. Et cela passe avant tout par l'amélioration dua climat des affaires. Le premier d'entre les Congolais l'a dit à haute et intelligible voix vendredi 6 septembre à la cérémonie d'ouverture de la cinquième édition du "Makutano" à Kinshasa. Deux anciens chefs d'Etats, le représentant du président Macky Sall et le président du Niger, Mahamadou Issoufou, y ont pris part aux côtés de 500 chefs d'entreprises et autres personnalités venues de 20 pays d'Afrique.
" J'annonce la convocation dans les prochains jours d'une table ronde sur le Climat des Affaires afin de mettre en place un mécanisme de suivi pour un environnement propice du climat des affaires en République Démocratique du Congo. - Dans son rôle, l'Etat, dont les ressources ordinaires sont extrêmement faibles au regard des besoins, doit œuvrer à résorber le déficit en infrastructures, en combinant des solutions financières et opérationnelles publiques et privées, afin de lever les multiples goulots d'étranglement qui obstruent l'essor de notre économie ", a annoncé le Chef de l'Etat.
Outre la convocation de la table ronde sur le climat des affaires, le Président de la République a aussi fait état de la création du Fonds de garantie pour l'entrepreneuriat des jeunes. Félix Tshisekedi a interpellé la conscience collective de ses compatriotes pour dire qu'au-delà du sentiment d'exclusion des chaînes de valeurs que les acteurs économiques nationaux peuvent ressentir, "il se pose un réel défi d'appropriation de notre économie et de notre développement. Aussi promet-il de faire prendre par le Gouvernement des "mesures fortes et incitatives" pour restaurer la classe moyenne avec des jeunes entrepreneurs qu'il compte promouvoir dans toutes les provinces.
" Mon ambition est d'œuvrer pour l'émergence de plusieurs millionnaires congolais ainsi que plusieurs essaims de PME et PMI à travers le pays, qui vont créer de l'emploi ", a déclaré le chef de l'Etat. Et d'ajouter : " Nous devons donc travailler ensemble pour réussir les paris de l'éducation, de la formation professionnelle, de la promotion de l'entrepreneuriat et plus généralement de la transformation structurelle de notre économie ", a insisté le président de la République.
Avant le Président de la République, le Directeur général de l'Agence nationale de promotion des investissements (ANAPI), Anthony Nkinzo a indiqué dans son allocution que le véritable décollage économique n'est possible que par la mise en place d'un Etat fort, protecteur et qui s'engage pour le renforcement de la sécurité juridique et judiciaire dans la pratique des affaires
"Cela a comme conséquences logiques : la mise en place d'un secteur privé prospère et fort, clé de la compétitivité et de la croissance, gage de la mise en place d'une classe moyenne solide, d'une économie compétitive et forte", a - t - il insisté.
Pour sa part, la fondatrice de ce Forum, Nicole Sulu a salué la présence de cinq chefs d'Etat africains qui ont répondu à l'appel du réseau d'affaires "Makutano" afin d'échanger avec le secteur privé.
" Ces cinq présidents avec nous, pour cette cinquième édition du Makutano incarnent cette Afrique qui a déjà changé de paradigme. Leurs seules présences marquent à l'évidence que le lien entre le peuple et le sommet de l'Etat existe ", a - t - elle expliqué.
Nicole Sulu a salué la nouvelle ère de dialogue et de confiance qui s'établit entre les dirigeants et les forces vives africaines. Elle estime même que le temps de l'Afrique a sonné.
"Notre Afrique ne peut plus être perçue comme un simple marché pour les autres. Il est grand temps qu'elle se diversifie et se valorise pour jouer un rôle majeur à l'échelle du monde. Et il semble évident que cela ne se fera pas sans la Rd Congo au vu de son potentiel et de sa situation géostratégique au cœur du continent. "
Deux jours durant, les discussions ont porté sur les leviers innovants susceptibles de booster la croissance et la compétitivité de la RDC face aux grands bouleversements mondiaux : Intelligence artificielle, changement climatique, transition énergétique, économie durable. La 5ème édition du "Makutano" avait pour thème: " Booster la croissance et la compétitivité de la RDC. Leviers innovants ". Didier KEBONGO
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top