Liens commerciaux

0
Le premier ministre congolais sortant Bruno Tshibala et ses ministres se sont octroyés des avantages à vie, selon deux décrets. Pourtant, la vaste majorité de la population en RDC survit avec moins de deux dollars par jour.

Le président de la République, Félix Tshisekedi, est en quête de financement pour avoir les moyens de sa politique. Pour ce fait, le chef de l'état n'a pas d'autres choix que de maximiser la mobilisation des recettes pour atteindre les 10 milliards UDS, la nouvelle hypothèse du gouvernement pour le budget 2020, mais aussi réduire le train de vie des institutions de la République plus précisément des institutions politiques qui sont budgétivores.

Pour rappel, les anciens premiers ministres ont aussi droit à un véhicule neuf tous les cinq ans, "un titre de voyage par an, en business class sur le réseau international", et des gardes du corps "pour la durée de leur vie", selon le décret.

D’autre part, le chef de l’Etat devrait avoir le courage de mettre en œuvre le projet de réduction du train de vie des institutions politiques notamment la présidence de la République, le gouvernement, le Parlement, et même le Conseil économique et social.

Concrètement, il faudra réduire les émoluments du président de la République, du Premier ministre, des ministres, des députés et sénateurs ainsi que les frais de fonctionnement de ces institutions en vue de réaffecter les gains collectés vers des dépenses pro-pauvres qui bénéficient aux populations.

Parmi ces mesures courageuses à prendre, il y a justement l’annulation, comme l’ont réclamé plusieurs organisations de la Société civile dont l’ACAJ, du décret Tshibala. En effet, l’ancien Premier ministre, Bruno Tshibala, avait signé le 24 novembre 2018 un décret qui accorde une retraite dorée aux anciens membres du Gouvernement dont ceux de son équipe. Ce décret détermine les avantages et les devoirs reconnus aux anciens membres du Gouvernement. Dans son volet financier, le décret fixe l’indemnité mensuelle accordée aux anciens premiers ministres à 30 % des émoluments du Premier ministre en fonction, une indemnité de logement à 5 000 USD, des titres de voyage, une garde sécuritaire composée de 2 à 3 policiers, la prise en charges des soins médicaux à l’étranger, un passeport diplomatique, etc. Aux anciens membres du Gouvernement, il est reconnu une indemnité mensuelle estimée à 30 % des émoluments de ceux en fonction ; une indemnité mensuelle de logement de 1000 USD, un titre de voyage par an, en business class, etc.


Afri Pulse
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top