Liens commerciaux

0
* C'est la 4ème victoire sur terrain en neuf sorties
L' Association Sportive Vita Club de Kinshasa a enregistré sa 4ème victoire sur terrain en neuf sorties, en battant le Football Club Renaissance du Congo. Ce choc de la 25ème édition de la Ligue nationale de football (Linafoot) a vu les poulains du coach Jean-Florent Ibenge l'emporter sur le score de 2-0, hier dimanche 27 octobre, au stade des Martyrs de la Pentecôte.
V.Club et Renaissance, c'est désormais neuf confrontations: 4 victoires sur terrain, deux victoires par forfait et 3 matches nuls. La suprématie des Vert et Noir est toujours à l'ordre du jour.
C'est sous une forte intensité que le duel entre V.Club et Renaissance a débuté. Pas de temps d'observation dans ce premier quart d'heure. C'est à la 10ème minute que Merveille Kikasa, de l'intérieur du pied droit a allumé la première mèche. Le portier brazzavillois, David Unja, des Oranges n'a fait que constater des dégâts.
Le public de Moscou (ndlr: les inconditionnels supporters de V.Club) a aussitôt jubilé.
Aux 19ème et 29ème, les coéquipiers du capitaine Yannick Bangala se sont procurés deux occasions qui ont failli finir au fond du filet. La première a été renvoyée par le gardien. La seconde est allée au corner sur un coup franc bien tiré par le défenseur Avant Dongo. Le FC Renaissance a mené quelques assauts à l'image d'une chevauchée côté droit à la 33ème minute mais ce centre à ras de sol a traversé la surface de vérité. C'est sur ce score de 1-0 que les deux formations sont allées à la pause.
LE BUTEUR "ZIGIDA" SURVEILLE COMME DU LAIT SUR LE FEU
Après les 45 premières minutes, Vita a eu un léger ascendant sur son antagoniste. Des changements se sont opérés dans les deux états majors pour soit corser l'addition soit remettre les pendules à l'heure.
L'entrée de Zakaria Mumuni et Tichyk Ntela, côté des Dauphins Noirs a apporté un plus à l'équipe. L' attaque a été servie. De son côté, les hommes du coach Kiki Makengele n'ont pas non plus désarmé mais la non chanlance, l'immaturité étaient au rendez-vous.
Le buteur providentiel des renais, Imana Loté dit "Zigida" que le public attendait être au top a été surveillé comme du lait sur le feu. Il est resté muet. L' absence du malien Sidibé Broulaye s'est fait sentir dans le chef des protégés du président Pascal Mukuna.
Des déchets techniques, un problème de centre ont été de mise pour le latéral droit, Djuma Shabani dit " Soda Amisi" Comprenez " soldat du général Amisi .
KALALA REVELE AU GRAND PUBLIC DE V. CLUB
C'est sur une perte de ballon au milieu de terrain que Gloire Nzungu Mafuana et son équipe ont reçu le coup de but.
Un contre-attaque bien orchestré par les vice-champions de la Linafoot, a permis à l'ancien sociétaire de l' AS Simba, Fiston Kalala Mayele, à la 88ème minute, de corser l'addition (2-0) et de se révéler. Le joueur qui était à sa première titularisation a bénéficié d'un caviar du nouvel entrant Zakaria Mumuni.
Les " Bana vea" ont savouré le fameux nzombo le soir en chantant " fibo oh soso ya bonane eh, fibo oh soso ya bonane eh". (NDLR : Renaissance, c'est notre poulet de fin d'année).
C'est l'affliction qui se lit sur les visages des " bana fibo" qui étaient hyper déterminés à briser le signe indien de ne jamais battre Vita. Surtout que leur challenger sortait d'un nul de 1-1, avec au passage un penalty discutable lors de la fin du match contre Groupe Bazano.
Grâce à cette victoire, V.Club a quitté la 10ème place pour la 7ème avec 13 points. Le club est seulement à sa 3ème victoire après sept rencontres jouées depuis le début du Championnat d'élite.
FC Renaissance, elle, a rétrogradé à la 10ème place avec 12 points en sept sorties. La formation, née en 2014, avait remporté trois matches de suite, en est à sa deuxième défaite de suite sur terrain. Une série noire qui a bel bien commencé.
MAZEMBE CONFORTE SA PREMIÈRE PLACE
Le Tout Puissant Mazembe a fait le plus dur en s'imposant au stade Joseph Kabila de Kindu contre l'Association Sportive Maniema Union sur le score d'un but à zéro.
L'unique but de la partie était l'oeuvre du doyen Patou Kabangu à la 53ème minute. Ce succès conforte les Corbeaux dans leur place de leader au classement, avec 22 points après 8 matches livrés.
A Lubumbashi, les Salésiens de Don Bosco et l'Association Sportive Simba se sont neutralisés. Au finish, les deux écuries ont concédé le score de 0-0.
Le TOP 5 du classement
1. Mazembe 22 points/ 8MJ
2. Lubumbashi Sport 17 points/11 MJ
3. DCMP 17 points/8MJ
4.Rangers 16 points /9MJ
5. RCK 16 points/11MJ
Gloire BATOMENE
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top