Liens commerciaux

0
L'ancien Premier ministre Adolphe Muzito a regagné la capitale le mardi 19 novembre dernier. Sauf imprévu, le samedi 23 novembre prochain, pourra intervenir la passation de bâton de commandement à la tête de la plateforme Lamuka, renseignent des sources concordantes.

Jean-Pierre Bemba devra céder le tablier du présidium de la plateforme à Adolphe Muzito pour un mandat de trois mois. Le leader de Nouvel Elan accède à la tête de ce regroupement politique de l'opposition dans un contexte particulier. Le plan de sortie de crise initié par le candidat de Lamuka à la présidentielle de 2018 qui a du mal à faire l'unanimité.
Dans une version améliorée, Fayulu propose la mise en place d'une institution dénommée "Haut Conseil national des réformes institutionnelles" (HCNRI), que l'opposant se propose de diriger pendant une période de douze à dix-huit mois, avant l'organisation d'élections générales.

GUERRE DES TRANCHEES ENTRE FAYULU ET KATUMBI

Cadre de Lamuka, Devos Kitoko est monté sur ses quatre chevaux pour défendre le plan de sortie de crise, en avouant qu'il est la seule voie de sortie pour mettre fin à la question de légitimité. C'est ce climat de stabilité politique qui permettra à la République démocratique du Congo d'attirer les investisseurs, a-t-il précisé sur Rtvs.
En ce qui concerne les propos tenus par d'autres cadres de Lamuka méconnaissant ce document de sortie de crise, Devos Kitoko a réaffirmé à Top Congo que tous les quatre leaders de Lamuka ont pris connaissance de ce plan sans émettre un avis contraire. Il a ajouté ne pas comprendre ces polémiques inutiles en ce moment au sein de Lamuka.

Devos Kitoko répondait ainsi à l'un des porte-parole de Moïse Katumbi, Francis Kalombo qui avait déclaré : "Le plan était signé par Martin Fayulu lui seul. Ça n'a rien à avoir avec Lamuka. On s'abstient de donner un commentaire là-dessus. La coalition prend une décision avec papier en tête de l'ensemble des leaders. C'est une proposition personnelle et individuelle. Mais là, lui-même a signé sa proposition".
Francis Kalombo avait indiqué, par ailleurs, que le Président de la République avait déjà répondu à cette proposition en demandant à Fayulu de la soumettre au niveau de l'Assemblée nationale.
Un observateur averti proche de l'Ecidé s'est empressé pour affirmer que la version actuelle de ce plan de sortie de crise, est bien différente de la première mouture. L'actuelle a été revue et réaménagée.

VERITABLE DEFI

Autant de défis à relever pour Adolphe Muzito qui va hériter de deux bilans mitigés de Moïse Katumbi et de Jean-Pierre Bemba. Le premier coordonnateur de Lamuka, Moïse Katumbi a cédé le tablier à Jean-Pierre Bemba. Muzito précède ainsi Fayulu qui devra boucler la boucle de trois mois de présidium de Lamuka tout au moins dans son format actuel. Emma Muntu
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top