Liens commerciaux

0
Les réactions n’ont pas tardé après le prononcé de la Cour Pénal Internationale (CPI) dans l’affaire Bosco Ntanganda. D’après Maître Jean Claude Katende, président de l’ASADHO, « la condamnation de Ntangada à 30 ans de prison est une contribution énorme à la lutte contre l’impunité et un espoir pour les victimes ».

Pour prendre sa décision, la Chambre a reçu des observations des parties et des participants concernant la peine, a entendu des témoins et admis des preuves, et a tenu une audience à ce sujet les 17, 18 et 20 septembre 2019.

La Chambre a considéré que les conditions de l’emprisonnement à perpétuité n’étaient pas réunies et que, dans ce cas, la durée totale de l’emprisonnement ne pouvait dépasser 30 ans conformément au Statut de Rome, la chambre a estimé qu’elle ne disposait d’aucun autre pouvoir discrétionnaire dans la détermination de la peine totale. Elle a donc condamné Bosco Ntaganda à un total de 30 ans d’emprisonnement.

L’ancien Chef rebelle congolais a été reconnu responsable de plusieurs atrocités survenues en 2002 et 2003 en Ituri en RDC. Plusieurs organisations ainsi que les victimes s’en réjouissent

4pouvoir
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top