Liens commerciaux

0
*L'Autorité morale a exhorté les membres de sa plateforme à sauvegarder l'unité de la coalition avec CACH et à une politique de proximité pour répondre aux attentes de la population.
La retraite politique du Front commun pour le Congo(FCC), commencée le mardi dernier au pittoresque cadre de "Mbuela Lodge", non loin de la cité de Kisantu, dans la province du Kongo Central, se clôture aujourd'hui vendredi 29 novembre. En attendant le rapport final devant sanctionner la fin des travaux, Forum des As a glané quelques infos. Selon une source sur place à Mbuela, qui a contacté la rédaction tard dans la soirée d'hier jeudi, Joseph Kabila a demandé aux plénipotentiaires du FCC de placer le curseur sur une politique de proximité.

C'est donc un véritable rappel de troupes, que l'ancien chef de l'Etat, Autorité morale du FCC, a battu à Kisantu. Tel un aigle sur les branches d'un grand arbre en savane, le "Mollah" de la ferme de Kingakati, à plus de 80 Km de Kinshasa, projette l'avenir de sa plateforme à l'horizon 2023. Légitime. Par politique de proximité, Joseph Kabila entend celle où les acteurs se rapprochent davantage de la population. C'est comme ça que Joseph Kabila a demandé à tous les cadres de sa plateforme, membres des institutions actuelles du pays, de beaucoup plus travailler pour l'intérêt supérieur des Congolais. C'est-à-dire, être à l'écoute de la base, pour mieux répondre ses besoins.


Par ailleurs, Joseph Kabila a demandé aux participants aux travaux de la retraite politique de=u FCC à Mbuela Lodge, d'œuvrer dans le sens de garantir l'harmonie au sein de la coalition FCC-CACH au pouvoir. Cette recommandation de Joseph Kabila confond ainsi les prédictions, le procès d'intentions de certaines mauvaises langues, qui ont cru que la rencontre de Mbuela Lodge était une messe noire contre le mariage entre le FCC et la plateforme de l'actuel président Félix Tshisekedi.
A priori, les auteurs de cette analyse basée sur des conjectures, n'avaient peut-être pas totalement tort, au regard de récentes violences verbales et même physiques, observées dans les deux camps. Il eut donc fallu de si peu, pour que la coalition FCC-CACH vole en éclats. Ces brusqueries, aux allures des scènes de ménage, méritaient bien l'arbitrage des responsables des deux plateformes pour calmer la tempête. La recommandation de Joseph Kabila à ses lieutenants retranchés à Mbuela Lodge, participe donc à cet idéal.

JKK, PARTICIPANT

Incontestablement, les anti-Kabila primaires, trouvent en la présence de l'ancien Raïs à Mbuela Lodge, matière à commentaires. Nombreux se poseront la question de savoir pourquoi l'Autorité morale du FCC a effectué le déplacement pour Kisantu. D'autres voudraient savoir ce que JKK entend par horizon 2023. Normal, quand on sait que le retour de Joseph Kabila sur la scène politique, annoncé dans la première moitié du mois de novembre lors d'une matinée politique du FCC à Lubumbashi, avait provoqué plusieurs réactions dans les rues de Kinshasa.
Par rapport à la présence hier jeudi 28 novembre de Joseph Kabila à Mbuela Lodge, la source de Forum des As précise que l'Autorité morale du FCC y a été comme participant, à l'égal des autres membres de la plateforme. Autrement dit, ce n'est pas Joseph Kabila qui a présidé les travaux. "Nous avons été surpris de l'arrivée de l'Autorité morale de notre famille politique. Ce n'est pas lui qui a présidé les travaux. Il a participé aux travaux comme tout autre membre de notre famille politique ", précise la source.

On rappelle que la journée d'hier a été consacrée aux travaux en ateliers. Chacun d'eux devra apprêter son rapport qui sera soumis à l'adoption de la plénière, avant le texte final devant sanctionner la fin des travaux ce vendredi. Grevisse KABREL
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top