Liens commerciaux

0
L’union pour la démocratie et le progrès social (UDPS/Tshisekedi) sort de son silence après la vague de réactions à l’endroit de son président ai Jean-Marc Kabund. Pour le parti au pouvoir, les propos attribués à son numéro un tendent à déstabiliser l’alternance pacifique acquis par la coalition FCC-CACH.

« L’UDPS/TSHISEKEDI dément de manière formelle les propos imputés à son Président ai et met quiconque au défi d’en apporter la moindre preuve vidéo ou même audio », lit-on dans un communiqué signé par son secrétaire général Augustin Kabuya.

L’UDPS note par ailleurs que « les propos tenus le 12 novembre dernier par l’honorable Jean-Marc Kabund-A-Kabund devant les combattants, l’ont été en sa qualité de président ai du Parti et n’ont rien à voir avec le poste de 1er Vice- Président de l’Assemblée nationale qu’il occupe, non comme un cadeau, mais du fait de la coalition CACH-FCC ».

Lire notre article : La coalition FCC-CACH en difficulté : quelques images de Félix Tshisekedi viennent de raviver la polémique

La récente sortie médiatique du président ai de l’UDPS après le sabotage des effigies du chef de l’Etat s’est fait suivre des réactions du côté du partenaire du FCC.



Le Front Commun pour le Congo (FCC) va très bientôt se prononcer à la suite des propos de l’honorable Jean-Marc Kabund. C’est ce qu’a indiqué Constant Mutamba, un des cadres de cette plateforme politique que dirige l’ex Président Joseph Kabila.

« Le FCC ne s’est pas encore décidé sur quel type d’actions à entreprendre à la suite des propos de l’honorable Jean-Marc Kabund », a souligné Maître Constant Mutamba sur les ondes de la Top Congo.



Joe Kazumba
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top