Liens commerciaux

0
Au cours d’un point de presse tenu ce vendredi à Kinshasa, ce haut cadre du parti présidentiel Union pour la démocratie et le progrès social(UDPS) est longuement revenu sur les différends qui l’opposent à l’actuelle hiérarchie intérimaire de la formation politique du feu Étienne Tshisekedi.

Lui qui estime que la loi en vigueur dans le pays sur le parti politique et les statuts de cettz formation politique ne permettent pas à l’actuel intérimaire d’engager le parti. « Plusieurs décisions de justice attestent mes dires. Mon seul crime a été de sonner l’alerte à ce sujet », dit-il.

De poursuivre, « ayant survécu à ses pères fondateurs, l’UDPS, notre héritage commun, n’a pas besoin d’hommes forts à sa tête, elle a plutôt besoin d’un leadership visionnaire et organisationnel fort capable de la guider vers sa destinée. »

Et de conclure, « loin d’être révélateurs des confidences entre frères, comme ils ont voulu le faire croire, les propos de médisance et les attaques qui ont été lancées contre moi récemment par ceux-là qui se servent abusivement des moyens de notre parti pour vilipender constamment d’autres cadres en contradiction avec leurs idées, sont la preuve d’un complot murement ourdi contre ma modeste personne. »



Tony-Antoine Dibendila
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top