Liens commerciaux

0
Au cours d'une conférence de presse tenue ce mercredi à Lubumbashi, Antoine-Gabriel Kyungu Wa Kumwanza, le président de l'Union des nationalistes et fédéralistes du Congo (UNAFEC), est revenu sur le blocage de sa prise de fonction comme président du conseil d'administration de la Société nationale des chemins de fer du Congo et révèle qu'il y a des cas de détournement et de corruption dans cette institution.

« Il y aura la réponse de Dieu au sujet de ma nomination. Félix Tshisekedi avait répondu au soutien de l’UNAFEC en me nommant. La vérité, c’est que Kyungu fait peur à ceux qui étaient au pouvoir.

À la Gecamines et à la SNCC, il y a eu beaucoup de cas de détournement et de corruption. Une mafia organisée. C’est ce qui justifie d’ailleurs le blocage quant au changement du comité d’administration », a-t-il réagi.

Et d’ajouter : « de centaines de millions de dollars disparaissent dans ces entreprises. Et c’est Dieu qui va mettre dehors ces gens qui détruisent la Gecamines. »

Il sied de rappeler qu’il y a de cela six mois depuis que Gabriel Kyungu, Fabien Mutomb et Sama Lukonde ont été nommés respectivement à la tête de la SNCC et de la Générale des carrières et des mines(Gecamines), par le président de la République, mais ces derniers ne sont pas encore notifiés par le ministre du Portefeuille.


koonexion
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top