Liens commerciaux

0
Le CICR qualifie de "critique" la situation humanitaire suite aux opérations militaires dans le territoire de Kalehe. Parmi les femmes, les enfants et des blessés cantonnés au camps de Nyamunyunyi, ont compte déjà des morts.

Dans un communiqué parvenu à 7SUR7.CD ce mercredi 18 décembre, le Comité International de la Croix Rouge (CICR) parle d'une situation humanitaire critique.

"on compte plusieurs personnes particulièrement vulnérables comme les blessés, des malades, des femmes enceintes, des enfants non-accompagnés et des personnes vivants avec handicap", peut-on lire dans ce communiqué.

Pour cette organisation, 17 personnes dont 9 enfants sont décédées dans le camps de Nyamunyinyi le 16 décembre. 302 personnes ont été transférées et 1400 restent dans ce camps, ajoute le CICR.

A en croire Jérémy England, Chef de la Sous-délégation du CICR en RDC, le processus de transfert mis en place doit être fait en toute conformité avec les garanties mises en place par le droit international.

Il sied de signaler que cette institution rappelle que les personnes privées de liberté doivent être traitées avec respect et dignité.

Isaac Musharhamina, à Bukavu
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top