Liens commerciaux

0
La vague des motions de défiance ainsi que quelques événements observés au niveau des assemblées provinciales suscitent beaucoup de réactions au niveau de la classe politique congolaise. D’après Jean Marc Kabund, président a.i de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), ces actes constituent un blocage pour le développement tant attendu par les congolais.

« La crise des institutions vécue dans nos provinces est le résultats de la robotisation des institutions nationales et provinciales pour de fins privées », peut-on lire sur son compte twiter.

Le premier vice-président de l’Assemblée nationale dénonce la main noire qui monte des stratégies pour freiner le développement en RDC. « N’est-ce pas là une stratégie malicieuse de déstabilisation et de déstabilisation et de blocage de tout élan de développement attendu par notre peuple », s’interroge-t-il.

Cette de Kabund intervient alors que la polémique autour de ses propos tenus il y a peu contre leurs partenaires du FCC n’a pas encore pris fin. Les deux partenaires se sont lancés récemment dans une sorte de guerres de mots.



Kris Mutombo
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top