Liens commerciaux

0
Sa famille et ses proches estiment qu’il s’agit d’un pas important vers sa libération. John Tshibangu, colonel au sein de l’armée congolaise a été placé depuis le week-end en résidence surveillée au centre catholique Nganda à Kinshasa.

Malade, son état de santé se serait nettement amélioré, selon ses avocats.

Arrêté en 2018 en Tanzanie puis transféré à Kinshasa, celui qui avait proféré des menaces à Joseph Kabila de quitter le pouvoir en 2016 avant d’y être contraint était poursuivi par la justice de « désertion à l’étranger et violation des consignes ».

Responsable de la 8e région militaire basée à Kananga, le colonel Tshibangu avait déserté l’armée en 2012 en créant un mouvement militaire dont l’objectif était de revendiquer la victoire électorale du candidat Étienne Tshisekedi après la présidentielle contestée de 2011.

Selon nos informations, après le centre Nganda, M. Tshibangu sera placé en résidence dans un lieu tenu secret. Ses avocats affirment que les démarches sont en cours en vue de sa libération conditionnelle à défaut d’obtenir une grâce présidentielle.


Par CAS-INFO
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top