Liens commerciaux

0
C’est une vidéo amateure postée depuis Kigali au Rwanda lors du mariage du fils de l’ancien chef d’Etat-Major de l’Armée Patriotique Rwandaise (APR), le général James Kabarebe qui a embrasé la toile congolaise depuis hier soir avec moult commentaires.

Les choses en seraient restées-là si ce n’est la prise de parole du Directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi de la RDC, Vital Kamerhe Lwa Kanyiginyi Nkingi ; invité de cette cérémonie privée en compagnie de son épouse Hamida Chatur.

Dans la vidéo incriminée et avant sa prise de parole, un homme crie comme un message sublime : « en kinyarwanda »… Kamerhe comme le veut la tradition commence par féliciter son grand-frère et ami James Kabarebe.

Ensuite il annonce les félicitations du président Félix Tshisekedi aux nouveaux mariés, le chef de l’Etat qui aurait en même temps protesté selon lui de n’avoir pas été invité (sic !), ce qui risque de lui créer des petits problèmes…et conduire à un dialogue inter congolais… ce qui est à se demander si c’était une blague ou une réalité ?

Kamerhe enfonce le clou avec selon la tradition « Shi » du Kivu dont il se réclame, en offrant 30 vaches aux nouveaux mariés, ce qui va « renforcer les relations entre le Kivu et le Rwanda…», fin de citation.

Des propos inadmissibles…

Dans un contexte des relations tendues et fragiles entre la RDC et son voisin avec quasi un génocide des populations congolaises dans l’Est du pays depuis presque 25 ans, le Rwanda reste pointé du doigt d’envahir et de piller les richesses du Congo. Les propos de Kamerhe en terre rwandaise demeurent inadmissibles et insupportables pour les congolais dont il se dit être l’un de leur.

Et pour cause, le rôle néfaste joué par l’ancien Général de l’Armée Patriotique rwandaise (APR) James Kabarebe en s’imposant chef d’Etat-Major des Forces Armées Congolaises (FAC) au lendemain de l’arrivée des troupes de l’AFDL à Kinshasa après l’assassinat du patriote Ngandu Kisase d’heureuse mémoire par les mêmes rwandais du fait de ses prises de position contre l’ingérence rwandaise dans la guerre de libération.

Les paroles de Kamerhe du genre « renforce les relations entre le Kivu et le Rwanda… ; et par-dessus entre la RDC et le Rwanda » ne sont pas du tout à plaire. Mais par contre vont dans le sens dénoncé de l’occupation de cette partie du pays par le Rwanda en vue carrément de l’annexer à son petit territoire pour encore mieux le piller et ainsi compléter la « balkanisation » tant dénoncée par tous.

Qui ne se souvient pas du rôle encore lugubre du même James Kabarebe aujourd’hui en disgrâce dans son pays au lendemain de sa fuite de Kinshasa après les événements du 02 août 1998 avec la naissance d’une nouvelle rébellion contre Laurent-Désiré Kabila du nom du Rassemblement Congolais pour la Démocratie (RCD-Goma) téléguidée depuis Kigali ?

Il y a des documents et medias qui montrent le role joue par James Kabarebe en RDC quand il etait Chef des FAC et apres les evenements au 2 Aout 1998.

Si vs refusez ces faits historiques pr defendre votre leader , vs n'etes pas honnete!

Faudra-t-il le rappeler à Kamerhe que le Kivu en tant que province et donc partie intégrante du Congo n’a aucune relation à entretenir ou renforcer avec le Rwanda qui ne doit traiter qu’avec la RDC ? En dehors de cette frontière poreuse avec le Rwanda qui implante ses populations au détriment des autochtones, le Kivu n’a et n’aura aucune relation avec le Rwanda.

Fatshi devra se ressaisir…

N’est-il pas temps que Félix Tshisekedi se réveille avant qu’il ne soit trop tard ? Un an presque depuis son arrivée au pouvoir, tout semble être mis en place pour le faire échouer et ainsi le discréditer dans sa mission de redressement du pays.

Certes les accords UDPS-UNC avec le CACH (Cap pour le Changement) existent d’un côté, ceux entre le CACH et le Front Commun pour le Congo (FCC) de l’autre ; il faut changer désormais la donne. Se séparer de certaines personnes devenues un « boulet » et décider d’autorité certaines choses seraient de la part du chef de l’Etat un courage politique dont le peuple le lui comptera demain.

Avec un entourage douteux composé en majorité des « nouveaux jouisseurs » de la République et une kyrielle des conseillers qui ne font nullement leur job, des mesures s’imposent afin de redresser la barre. Kabila disait à son époque ne pas « n’avoir pas trouvé 15 personnes avec qui redresser le pays », que Tshisekedi ne vienne pas non plus tenir le même discours une fois son échec étalé.

Tshikuyi Tubabela
Afriwave
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top