Liens commerciaux

0
L’ambassadeur André-Alain Atundu Liongo, porte-parole de la plate-forme politique Front commun du Congo (FCC), a relevé lundi à Kinshasa, au cours d’un point de presse, deux conditions indispensables pour libérer les populations du Kivu et de l’Ituri des tueries récurrentes des terroristes opérants dans la Région.

Selon M. Atundu, il s’agit de l’indispensable coopération internationale dans la lutte contre les terroristes, car l’idéologie djihadiste dépasse la cadre du Congo et mérite d’être intégrée dans la lutte universelle des Etats pour la paix dans le monde, ensuite il faut obtenir l’adhésion de la population locale, victime d’odieux chantage de la part de ces criminels sans foi ni loi.

«Tout patriote congolais, conscient des intérêts réels et bien compris de nos populations a l’obligation d’encourager et de soutenir toute initiative gouvernementale allant dans le sens et dans la perspective de la réalisation de ces deux exigences fondamentales», a-t-il dit affirmant «qu’une guerre mal terminée ou mal gagnée, dont les stratèges ne misent que sur la force militaire, vu la naïveté, couve toujours sous les cendres pour renaitre plus tard avec plus de virulence».

Pour lui, l’exemple qu’offre la première armée du monde, en maintenant un dialogue stratégique avec les talibans à travers des rencontres à Qatar, devait inspirer les congolais d’une approche plus pragmatique et moins dictée par la morbide propension à chercher à prouver, en toute circonstance, que la République démocratique du Congo est un véritable enfer sur terre tandis que le reste de l’univers vit le grand soir socialiste.

Il a exhorté les congolais de toutes tendances, en véritables patriotes à s’unir comme un seul homme, dresser leur front contre l’oppression traumatisante des terroristes djihadistes et ce, sous la houlette de la coalition au pouvoir devant être une obligation morale contraignante pour tout congolais nationaliste.

André Alain Atundu pense que les accents apocalyptiques de prophètes de malheur en pleine jubilation dans les calamités qui frappent la RDC dans sa partie Est, constituent des tentatives désespérées d’induire la gouvernance démocratique et le peuple congolais en erreur en présentant l’ombre pour la proie.

Le FCC n’empêche pas le Président de la République de mener ses objectifs

Par ailleurs, le porte-parole du FCC a soutenu que sa plate-forme n’empêche pas le Président Félix Antoine Tshisekedi de mener ses objectifs. Selon lui, ce sont des exigences de la gouvernance démocratique qui s’impose aux uns et aux autres, à savoir le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi et ses partenaires du FCC pour mener à bien leurs programmes communs autour de la souveraineté nationale, du social de la population et du développement socio économique du pays.

André Alain Atundu Liongo a affirmé que la coalition FCC-CACH est et reste jusqu’à présent la seule voie capable d’écarter le spectre des guerres et la préjudiciable fragmentation des forces politiques afin d’assurer le progrès social et économique.

Il a exhorté tous les membres du FCC à soutenir l’action politique de la coalition dans la gouvernance du pays en cette période où leurs ennemis ne rêvent que de détruire cette coalition porteuse pour avoir l’occasion d’exploiter impunément le Peuple congolais et les richesses du pays.

Atundu recommande aux membres et partenaires du FCC de veiller en toutes circonstances à agir dans la cohésion nationale pour défendre la souveraineté du pays.


ACP
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top