Liens commerciaux

0
Evêque Pascal Mukuna, très célèbre prédicateur congolais à la tête d’une grande communauté chrétienne en RDC, ne s’aligne plus du côté de l’ancien président congolais Joseph Kabila. Apportant son soutien à l’actuel chef de l’Etat Félix Tshisekedi, le responsable de l’Assemblée Chrétienne de Kinshasa (ACK) veut que justice soit faite contre les auteurs des crimes commis par les dirigeants de l’ancien régime.

Au cours d’un tête-à-tête mercredi 29 janvier 2020 avec le président du Conseil National de Suivi de l’Accord et du Processus Électoral (CNSA), Joseph Olenghankoy appelle le numéro un de la communauté ACK à privilégier la paix dans sa démarche.

Pour l’évêque Mukuna, la paix n’appelle pas à l’impunité « ce que j’ai tiré du président du CNSA est que tout ce que nous pouvons faire et dire doit cadrer avec la paix. C’est ce que nous faisons mais je vais accentuer selon ma mission sur l’injustice ». Et de poursuivre : « comme je le disais, celui qui a commis l’injustice soit traduit en justice. La paix n’empêche pas cela, que celui qui a pillé soit traduit en justice. C’est comme nos amis qui ont pillé ce pays, ils doivent être traduit en justice, cela n’empêche pas la paix ».



Notons que le très connu prédicateur congolais Pascal Mukuna, est devenu ces derniers jours une des bêtes noires de la coalition au pouvoir FCC-CACH et de l’ancien président Joseph Kabila. Soutien avoué de ce dernier pour, il accuse le clan Kabila d’être la « main noire » qui bloque les initiatives du président Tshisekedi, alors qu’ils sont en coalition gouvernementale. Au cours d’une émission, il assure être soutenu par la communauté internationale.

Joe Kazumba
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top