Liens commerciaux

0
Le calme est revenu à Limete devant le siège de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) après une vive tension constatée ce jeudi 07 février 2020.

Aux environs de 8 heures, quelques militants du parti présidentiel avaient manifesté pour dénoncer le sabotage dans la construction des travaux des sauts-de-mouton, la suspension des bourgmestres de l'UDPS et exiger la fin de la coalition FCC-CACH.

Des pneus ont été brûlés et les éléments de la police nationale congolaise avaient été déployés sur le lieu pour maintenir l'ordre public.

Un peu plus tard, des motocyclistes communément appelés "wewa", ont également protesté contre les mesures du ministre provincial des transports qui a annoncé l'octroi d'un document à 500 $ pour l'usage de la moto à des fins commerciales.

Ces derniers envisagent de manifester lundi prochain devant le bâtiment de l'hôtel de ville contre cette décision.

Actuellement, la présence d'une dizaine des motards est toujours observée devant le siège de l'UDPS.

À la veille, Jean-Marc Kabund président a.i du parti, Augustin Kabuya secrétaire général et d'autres députés ont visité les travaux des sauts-de-mouton et autres chantiers. Selon Kabund, le travail n'est réalisé qu’à 30%.

Ange Makadi Ngoy
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top