Liens commerciaux

0
Mécontent de l’attachement du territoire de Ngandanjika à la province de Lomami, la population du ce territoire était dans la rue vendredi 21 février 2020 au cours d’une marche pacifique afin de réclamer le détachement du territoire vert à la Lomami vers son ancienne appartenance qui est le Kasaï Oriental.

Uni comme un seul homme, les organisateurs de cette manifestation disent être satisfaits surtout pour une forte mobilisation de ce 4e vendredi depuis le début de leur revendication.


Dans la foulée, les manifestants disaient qu’ils veulent se séparer de la province de Lomami pour une mauvaise gestion et demandent leur retour au Kasaï oriental qui selon eux, province d’origine et à moindre distance de leur territoire.

« Lomami c’est une province totalement pauvre; nous voulons retourner au Kasaï oriental car c’est chez nous », ont-ils dit au micro de nos confrères de Ngandanjika.

Les quatre élus de Ngandanjika (députés et sénateurs) en vacance parlementaire ont pris part à cette manifestation et quelques-uns d’entre eux ont demandés à la population participante d’être vigilante pour décerner les ennemis de la lutte du retour de Ngandanjika au Kasaï Oriental qui est un droit leur reconnu.



Retenez que cette marche n’a pas été seulement l’affaire de la population de Ngandanjika, mais aussi pour celle de Katanda qui été aussi dans la rue pour la même cause et se dit très déterminée pour poursuivre la lutte jusqu’à la fin.

Rappelons que depuis le démembrement en 2015, Ngandanjika ne cesse de protester son appartenance à la province de Lomami.



Jp Choél Tshimanga/Lomami
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top