Liens commerciaux

0
L’opposant congolais Mike Mukebayi poursuit sa grève de la faim, une semaine après son annonce aux médias. L’avocat de l’élu de la commune de Lingwala fustige le statuquo au niveau du dossier de son client à la Cour d’Appel de la Gombe.

Selon son avocat, le député provincial Mukebayi, affaiblie, totalise une semaine sans boire ni manger dans sa cellule à la prison centrale de Makala.
Dans un arrêt rendu le 7 février, la Cour constitutionnelle congolaise avait déclaré «inconstitutionnelle» la décision qui autorisait des poursuites contre cet élu de Kinshasa. Malgré cela le dossier tarde à être traiter.

« Les arrêts de la Cour constitutionnelle sont d’application immédiate. Mais cet arrêt souffre d’être appliqué immédiatement. Nous attendons que la Cour d’Appel se prononce par rapport à cet arrêt-là », a dit son avocat à Top Congo.

Mike Mukebayi est proche de Martin Fayulu, le candidat malheureux à la présidentielle du 30 décembre 2018 remportée par l’ex-opposant Félix Tshisekedi.



Joe Kazumba
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top