Liens commerciaux

0
Le conseil des ministres s’est tenu ce jeudi, de manière exceptionnelle. Les grands dossiers ont été débattus devant le président de la République Félix Tshisekedi, qui a présidé la réunion. Ce dernier, dans sa communication, est revenu entre autres sur la dernière prestation de serment des Hauts magistrats récemment nommés et les sorties médiatiques des membres du gouvernement.

Pour la cérémonie de prestation de serment, « elle marque un tournant décisif dans l’instauration d’un État de droit et la lutte contre l’impunité », a dit le président Tshisekedi, qui a invité les ministres « à la plus grande prudence » dans leurs différentes sorties médiatiques, « pour éviter la récupération du discours à des fins politiciennes ».



Aux côtés de la communication du président de la République, le vice-premier ministre en charge de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières, le ministre de la Défense nationale et anciens combattants, le vice-premier ministre en charge de la Justice et Garde des Sceaux, mais egalement le vice-premier ministre en charge du Plan et le ministre d’Etat à la coopération internationale, intégration régionale et francophonie, ont exposé.

Le dossier des sauts-de-mouton et l’interprétation des concepts économiques tels que le Plan de Trésorerie ou le Plan d’Engagement Budgétaire, ont été largement évoqués.

Le conseil des ministres se tiennent généralement le vendredi, depuis que le président Tshisekedi est au pouvoir. La modification de ce jour est dû à l’agenda du président congolais, qui se rend à la frontière rwando-ougandaise ce vendredi.



Tony-Antoine Dibendila
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top