Liens commerciaux

0
L’arrivée du Secrétaire d’État américain en République démocratique du Congo n’aura pas lieu comme le Président congolais Félix Tshisekedi l’avait annoncé à Londres. Selon une source de l’Ambassade américaine à Kinshasa, c’est plutôt l’envoyé spécial des USA pour les Grands Lacs, Peter Pham qui viendra avec un message clair à Félix-Antoine.

Selon la même source diplomatique, les missions des plénipotentiaires américains ont des objectifs hautement diplomatiques. Elles s’évaluent, au cas par cas, en fonction du choix des pays visités, de la qualité des interlocuteurs, de la situation des droits de l’homme et de l’application de la bonne gouvernance.

Mike Pompeo ne viendra pas en Rdc, parce qu’il n’ y a pas jusque là des signaux forts de la bonne gouvernance, de lutte contre la corruption. Les USA ont toujours demandé au Chef de l’Etat congolais d’engager des réformes profondes et structurelles pour mettre fin à l’ancien système de prédation. Récemment le Sénat américain a demandé officiellement à Félix Tshisekedi, de traduire en justice tous ceux qui ont commis des crimes et auteurs des détournements. Depuis lors, rien n’est fait dans ce sens, en dépit de moult dossiers compromettant qui éclaboussent les proches de Joseph Kabila. Les dossiers les plus brûlants sont ceux de la Gecamines. » Le Président préfère protéger ses partenaires au nom des alliances politiques. Dans ces conditions, il n’y aura rien de bon en dépit des promesses « , regrette Claude Muyanzi, cadre de l’Udps, visiblement en furie.

Tournée maintenue ailleurs
L’étape de la Rdc annulée, le Secrétaire américain maintient son périple sur le continent africain. Il sera au Sénégal du 15 au 16 février, en Angola le 17 et en Ethiopie du 18 au 19. Après l’Afrique, le Secrétaire d’État s’envolera en Arabie saoudite et à Oman.
À Dakar, Pompeo évoquera avec Macky Sall un renforcement des relations déjà fortes entre les deux pays en matière de sécurité et d’économie.

En Angola, il va réaffirmer à Joao Lourenço le soutien des USA aux efforts de l’Angola contre la corruption et en faveur de la démocratisation.

En Éthiopie, il rencontrera le Premier ministre Abiy Ahmed pour son rapprochement avec l’Erythrée, et Moussa Faki, Président de la Commission de l’Union africaine.

Fatshi quant à lui, se contentera de l’envoyé spécial. Dans le cadre des engagements américains, les deux personnalités s’emploieront à faire progresser le partenariat privilégié USA-RDC pour la paix et la prospérité.

Leçon à tirer
L’annulation de l’arrivée du Secrétaire d’État américain doit interpeler le Chef d’État congolais à changer le fusil d’épaule. Ce raté l’oblige de tout mettre en œuvre pour que le pays mérite davantage la confiance des partenaires et bénéficie des relations privilégiées avec l’Amérique. Le message est passé. Comprenne qui peut.

Edo Bamu
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top