Liens commerciaux

0
Une bonne nouvelle pour les femmes enceintes de Kinshasa. Durant les trois prochains mois, elles pourront accoucher sans dépenser dans quelques hôpitaux de Kinshasa.

Le don est signé, Joël Mundadi, conseiller du chef de l’État en matière de la santé et bien-être et autorité morale de l’Asbl » Collectif promo Jeunesse ( CPJ).

Une action qui s’inscrit dans le cadre du volet sanitaire de son mouvement. Se confiant à CAS-INFO, Joël Mundadi explique que la prise en charge ne sera appliquée que dans les hôpitaux de la communauté presbytérienne de Kinshasa (CPK).

« Tous les médecins et infirmièrs du CPJ-Fatshi/Santé travailleront bénévolement durant une période de 3 mois pour la prise en charge clinique des accouchées », a dit Joël Mundadi.

Selon lui, son action vise à accompagner le chef de l’État durant cette période d’urgence sanitaire que traverse la RDC.

« Nous appuyons l’action du chef de l’État par la prise en charge des femmes qui mettront au monde à partir du 1er avril jusqu’au 30 Juin », a-t-il précisé.

Joël Mundadi ajoute que cette action caritative commencera par l’hôpital CPK de Mudishi à Limete/Mumbele et s’étendra progressivement sur les 7 hôpitaux de cette communauté dissimulés à travers la capitale.

« Pour les femmes qui sont prêtes à accoucher, elles se présenteront avec leurs cartes d’électeurs à l’hôpital de Mudishi et elles recevront un bon de prise en charge totale. »

Par ailleurs, l’autorité morale de l’Asbl CPJ-Fatshi/Santé qui appelle les congolais à suivre les directives prises par le chef de l’État, Félix Tshisekedi et l’équipe de riposte, en appelle aussi à privilégier le volet préventif que celui curatif face à cette pandémie qui bouscule le monde.
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top