Liens commerciaux
Collecte des fonds pour soutenir Sango ya Congo.
Il suffit de cliquer sur ce lien 👇👇👇👇 pour transférer votre argent.

0


Le Tout-Puissant MazembeEnglebert de la RDC s’est arrêté samedi, en quart de finales de la 24ème Ligue de champions de la Confédération africaine de football (CAF), malgré sa victoire devant Raja Club Athlétic du Maroc 1-0, au stade TP Mazembe, à Lubumbashi.

Une victoire insuffisante pour le club congolais et ses supporteurs lushois qui attendaient une impossible remotada après la défaite (0-2) concédée il y a une semaine au match aller, au stade Mohamed V, à Casablanca.

A l’entame du match comme il fallait s’y attendre, Mazembe a exprimé son envie avant de faire face à une sorte de tourbillon dans le camp adverse, laissant passer deux occasions de buts en ce début de la rencontre.

Pas pour longtemps, c’est le Raja Club Atlétic qui a vite réagi par son Ben MalangoNgita, qui a vu sa frappe à bout portant capturée avec autorité par le gardien Sylvain Gbohouo.

Entre temps, Isaac Tshibangu dans son grand jour, ne faisait que des percées dans son couloir jusque dans la surface de réparation, mais sans parvenir à bouger le filet des Marocains. Dans la foulée, c’est GlodyLikonza (40ème) qui va lâcher une frappe instantanée de plus 25 mètres que le gardien Zniti va se dégager en cascade. Quelques secondes avant la pause, Jackson Muleka invisible depuis le début de la partie, va rater une occasion nette de but. La mi-temps intervient sur ce score, marquée par une précipitation chez les Corbeaux.

A la reprise, Mazembe revient jouer le tout pour le tout.









Une détermination qui va aussitôt par ce joli bit d’Isaac Tshibaku (50ème) sur une passe de Trésor Mputu. Le coach Mihoyo saisi la balle au bond, en sortant Patou Kabangu Mulota pour RainfordKalaba. Un coaching qui va porter beaucoup plus de danger chez les Marocains, que le gardien Zniti (70ème) ne trouvera mieux que de commettre l’irréparable : c’est un penalty pour le TP Mazembe.

Trésor Mputu qui a été chargé de tirer toutes les balles arrêtées, fait la passe Jackson Muleka, verra sa frappe repousser par le gardien marocain. Un signe indien qui a toujours précédé toutes les éliminations de Mazembe à domicile dans cette Ligue de champions. Contre Orlando Pirates ou encore contre Primerio de Agosto, Mazembe était éliminé en ratant toujours un pénalty.

Et comme c’est une tradition, les Corbeaux vont tout donner en cette fin de la rencontre mais sans succès. Et, l’aventure s’arrêta. Rendez-vous, la saison prochaine. Pour rappel, la saison passée Mazembe était allé jusqu’en demi-finales, avant d’être éliminé par l’Espérance de Tunis (1-0/0-0), qui du reste avait remporté cette édition. ACP/CL/May/Cfm
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top