Liens commerciaux

0
Les cadres de l’UNC, parti cher de Vital Kamerhe, n’ont pas du tout apprécié le transfert très rapide en prison de leur leader. Cette scène est une vraie « humiliation », considèrent-ils.

Ils constatent qu’il se pose un réel problème dans l’accord de Nairobi, compromis politique trouvé entre Kamerhe et Félix Tshisekedi après avoir tourné le dos à six autres leaders restés dans Lamuka. D’après leur accord, l’actuel Chef de l’Etat devra soutenir son Dircab. Sur ce point, le parti de Kamerhe est visiblement prêt à tout.

Cette décision, à en croire de nombreux observateurs, étale au grand jour le clivage bien existant entre les deux camps UDPS-UNC. Ce fut donc un véritable coup de massue. Une grosse déception, comme le fait savoir le porte-parole de ce parti. « Ce n’est pas de cette manière qu’on traite un allié, à nos amis de l’UDPS, ce n’est pas honnête », a déclaré Nsele Yemba.

L’appel lancé autre fois par Jean Marc Kabund pour apaiser la tension concernant l’invitation adressée à Vital Kamerhe n’a visiblement servi en rien d’autant plus qu’une vive tension s’est observée ce mercredi à Limete dans la soirée non loin du siège de l’UDPS. Pour cause, nous confient certaines sources, les militants de l’UDPS jubilaient suite à l’arrestation de VK.

Rappelons que Vital Kamerhe a été entendu ce mercredi au Parquet près la Cour d’appel de Kinshasa/Matete sur son rôle dans l’exécution des travaux d’infrastructures dits des cent premiers jours du Chef de l’Etat. Son audition a duré près de 7 heures. Le Président de l’UNC ets placé sous un mandat d’arrêt provisoire.

Grevisse Tekilazaya

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top