Liens commerciaux

0


La convocation du directeur de cabinet du Chef de l’État au Parquet général de Matete a suscité plusieurs réactions, dont celle de Me Jean Claude Katende, président de l’ASADHO.
Il appelle tous les ministres de l’UNC, signataires du document fait par le parti cher à Vital Kamerhe, à démissionner.
« Les ministres de l’UNC qui ont signé la déclaration soutenant Kamerhe doivent démissionner. Fatshi doit se montrer ferme et sérieux, » a-t-il appelé sur son compte Twitter.
Dans leur communiqué publié dimanche 5 avril 2020, les cadres de l’UNC ont dénoncé un acharnement contre leur leader et ont promis des représailles.
Cette déclaration fait suite à une invitation adressée au président du parti et Directeur de Cabinet du Chef de l’État, Vital Kamerhe, pour se présenter ce lundi 6 avril au Parquet général de Kinshasa /Matete en rapport avec la gestion des deniers publics alloués aux travaux des « 100 (premiers) jours » du quinquennat du président Félix Tshisekedi.
« L’UNC, qui a eu à mener des combats et à les faire aboutir, est prête à assumer celui qui s’ouvre et à ne pas courber l’échine. En conséquence, elle ne se laissera pas faire devant ses ennemis et autres opportunistes», dit le document.
Billy Kambale, ministre de la Jeunesse, et Liliane Banga, vice-ministre de l’ESU, figurent parmi les signataires de ce document.
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top