Liens commerciaux

0
Arrêté et transféré à Makala depuis le mercredi 08 avril dernier, Vital Kamerhe totalise ce 15 avril 2020 une semaine depuis sa détention au pavillon 8 de la prison centrale de Makala où il est incarcéré provisoirement sous l’ordre du procureur près la cour d’appel de Matete sur un probable détournement des fonds du programme de 100 jours de Félix Tshisekedi.
+

En dépit de ce qui précède, Vital Kamerhe garde toujours sa fonction de directeur de cabinet du président de la République, car ce dernier n’a pas déposé sa démission et il n’a jamais été remplacé par Félix Tshisekedi à la tête à ce poste.



Le président de l’Union pour la nation congolaise (UNC) est cité dans plusieurs dossiers ayant été à la base de détournements des moyens pour faire avancer les travaux des 100 jours dont la construction des sauts-de-moutons à Kinshasa.









Signalons que ces avocats ont tenté à deux reprises à solliciter la remise en liberté, mais les juges ont rejeté cette proposition et “le pacificateur” reste à Makala en attendant la poursuite du dossier.

D’jessy M’boma
L'Interview
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top