Liens commerciaux
Collecte des fonds pour soutenir Sango ya Congo.
Il suffit de cliquer sur ce lien 👇👇👇👇 pour transférer votre argent.

0
Le vice-premier ministre de la justice Célestin Tunda Ya Kasende s’est, dans une interview accordée à la presse ce vendredi 17 avril, opposé une quelconque liberté provisoire aux personnes détenues dans le cadre de l’enquête sur l’exécution du programme des 100 jours du chef de l’État.

“On ne peut pas accorder la liberté provisoire aux personnes qui sont détenues dans le cadre des enquêtes sur l’exécution des travaux du programme d’urgence des 100 jours du Chef de l’Etat”, a-t-il déclaré

Et d’ajouter : “Je n’interfère pas dans le dossier, mais étant donné que la loi prévoit que les magistrats du Parquet soient sous l’autorité du ministre de la Justice. Je suis jaloux de ces dispositions. Je voudrais avoir tous les éléments de différents dossiers pour que nous puissions regarder dans la même vision, moi et les magistrats”.








Rappelons que le tribunal de paix de Kinshasa/Matete a rejeté la demande de liberté provisoire faite par les avocats de Vital Kamerhe directeur de cabinet du chef de l’État, détenu à la prison centrale de Makala, dans une affaire de détournement des fonds alloués aux travaux de 100 jours.

Roberto Tshahe/L’INTERVIEW.CD
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top