Liens commerciaux

0


Dans un arrêt rendu ce lundi, la cour constitutionnelle a déclaré « conforme à la constitution », l’Etat d’urgence décrété par Félix Tshisekedi et les mesures prises pour lutter contre le Covid-19.

« Statuant toutes affaires cessantes en ce jour, la haute cour a également avalisé les mesures prises par le Chef de État dans ce cadre précis », indique la haute cour dans son arrêt.


Pour stopper la propagation du coronavirus qui a déjà fait 20 victimes dans le pays, Félix Tshisekedi avait décrété l’État d’urgence le 24 mars. Mais selon le président du Sénat, la décision du chef de l’État n’avait pas respecté la constitution.

“Même si ce qu’a fait le Chef de l’État n’est pas conforme à la Constitution, nous voulons, face à l’urgence, sans faire de juridisme, nous conformer aux prescrits de la loi », avait indiqué Alexis Thambwe Mwamba qui annonçait la tenue d’un congrès pour régulariser la question.

Des accises « inopportunes » selon le parti au pouvoir qui soupçonne une manœuvre contre le président de la République. Dans une déclaration ce lundi, le ministre de l’intérieur a interdit tout attroupement de plus de 20 personnes au palais du peuple.


Par Siméon Isako
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top