Liens commerciaux

0
Après le rejet de sa demande de remise en liberté provisoire introduite la semaine dernière, la défense de Vital Kamerhe ne s’avoue pas vaincue et annonce qu’elle va « réitérer » sa demande ce mardi.

D’après Mê Joseph Kaboto, membre du collectif des avocats du leader de l’UNC,
« l’ordonnance de mise en détention de leur client pour 15 jours est dépourvue de subsistances juridiques. »

D’après lui, Il n’y a pas d’argumentaires soutenant les indices sérieux de culpabilité en charge de Monsieur Kamerhe.

« C’est comme cela que nous allons saisir les juges d’appel pour examiner cette ordonnance », fait savoir Mê Kaboto.

Confiant, l’avocat estime que son client qui avait bien répondu aux questions de son juge naturel mérite bien de « recouvrer » une liberté provisoire.

Pour rappel, Vital Kamerhe est détenu depuis près d’une semaine dans le cadre des enquêtes sur le détournement présumé de fonds publics décaissés pour financer le programme d’urgence.

Le week-end, la justice avait rejeté la demande de remise en liberté provisoire introduite par ses avocats. Ce mardi, un de ses proches, Daniel Kingi dit Daniel Massaro sera aussi entendu par un magistrat au Parquet près la cour d’appel de Kinshasa- Matete.


Par CAS-INFO
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top