Liens commerciaux

0
Les adeptes de Bundu Dia Kongo ont été conduit dans leurs milieux de résidence et de provenance au Kongo Central, dimanche 26 avril 2020.

Le convoi est composé de 5 bus Transco encadrés par des Jeeps des policiers.

Chaque personne sera déposée dans sa ville ou son village tout au long de la route nationale N°01 qui va de Kinshasa à Matadi.

Un compromis a été trouvé, samedi 25 avril 2020, entre une délégation des élus Ne Kongo conduits par le Dr Anatole Matusuila et plusieurs députés, dont Fabrice Puela et Modero Nsimba, qui ont plaidé pour la libération des personnes sur lesquelles ne reposent pas de graves soupçons.

Dans la soirée du même samedi, le commissaire provincial de la ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo, a autorisé la libération des femmes et des enfants, adeptes du mouvement Bundu Dia Kongo de Ne Muanda Nsemi.




L’assaut de la police a été lancé dans la matinée de vendredi 24 avril 2020 contre la résidence de Zacharie Badiengila dit Ne Mwanda Nsemi, située au numéro 14 de l’avenue Haute-Tension au quartier Joli Parc, commune de Ngaliema

Il y a eu 35 blessés, tous admis à l’hôpital central de la police du camp Lufungula. un traumatisé admis aux cliniques Ngaliema, 168 détenus au commissariat provincial de la Police, dont 8 femmes, soit 203 détenus transférés devant l’officier du Ministère public.

Du côté des forces de l’ordre, 8 policiers grièvement ont été blessés.

Thierry Mfundu
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top