Liens commerciaux

0


Arrivées mercredi 15 avril dans la soirée en provenance du Kongo central, les denrées alimentaires de première nécessité achetées dans le cadre du Programme Alimentaire d’Urgence (PAU) de la Présidence de la république, ont été acheminées et présentées à la Base Logistique des FARDC jeudi 16 avril pour entreposage, en attendant le programme de distribution. Celui-ci sera fixé par la Congolaise de Développement Industriel et de Distribution (CODIDIS).

Témoins de l’événement, madame Bibiche Kabengele, conseillère du chef de l’Etat en charge des relations publiques, le général Marcellin Assumani, commandant de la Base Logistique et Madame Cybelle Mushagalusa, responsable financier de CODIDIS. Cette dernière dans sa déclaration, a précisé qu’en ce moment où la nation est en train de réagir pour répondre à la riposte contre le COVID-19, il y a eu plusieurs plaintes concernant le prix de denrées alimentaires. Et CODIDIS qui est une plateforme qui réunit des producteurs congolais depuis maintenant une année, a jugé bon de rassembler la production disponible pour soutenir les ménages.








Codidis
«…nous avons au niveau du Kongo central récupéré ce que les producteurs ont mis sur le marché et acheminé jusqu’à Kinshasa pour servir la population. Je tiens à préciser que ce n‘est pas CODIDIS qui vendra ces produits, ce sont nos mamans vendeuses de wenze qui le feront, mais au prix fixé par CODIDIS de commun accord avec le ministère de l’économie. La distribution quant à elle se fera concrètement avec les gestionnaires de grands marchés que nous avons à Kinshasa tels que : Gambela, Liberté, Zigida, Matete…Pour la prochaine étape, c’est le Kwilu dans l’ex–Bandundu. Et cette opération nous la voulons pérenne», a affirmé Cybelle Mushagalusa.

Pour sa part, le général Marcellin Assumani qui a mis au nom des FARDC à la disposition du PAU sa logistique, a affirmé que l’armée s’engageait pour la réussite totale de ce programme. « L‘armée quant elle s’engage, ce, pour arriver jusqu’au bout. Autrement dit, jusqu’à nouvel ordre. Les véhicules sont disponibles pour aller et venir. La population quant à elle ne doit que faire confiance à son gouvernement », a-t-il déclaré.

Désormais ce Programme Alimentaire d’Urgence sera accompagné par les FARDC dans son volet communication, discipline militaire faisant foie. D’ici là, les prochaines étapes étendues sont le déploiement des denrées alimentaires dans les marchés cibles et leur vente.

Par Nzakomba.
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top